Une rentrée à haut risque pour le gouvernement

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
La revue de presse est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

La presse quotidienne revient ce lundi sur les risques d'une rentrée politique explosive pour le gouvernement.

A la Une, un moment crucial. La "rentrée politique - inédite et incertaine, cette année" écrit La Dépêche du Midi. Le gouvernement est attendu au tournant, précise le journal. En particulier sur la réforme du Code du Travail. Elle entre dans une phase décisive, indiquent Les Echos. Analyse identique en première page du Figaro. "Dix jours décisifs pour la réforme". La concertation reprend demain, le texte définitif sera présenté le 31 août. "Les Français sauront donc très vite si le gouvernement aura le courage de mener cette réforme" écrit Manon Malhère. "La pression monte", précise-t-elle - d'autant que le climat s'est tendu ces dernières semaines, à cause de la baisse des APL et de la diminution du nombre des contrats aidés - sujet par ailleurs en Une de L'Humanité.

"La concertation s'annonce ardue et la rentrée sociale tendue" estiment les Dernières Nouvelles d'Alsace, qui s'amusent à titrer "Du travail pour la rentrée". Les ministres ne vont pas en manquer. Du coup, ils s'y mettent, dès maintenant, alors qu'ils sont encore en vacances. Travail d'explication et de défense du projet. "Pourquoi modifier le Code du Travail ? Pour une seule raison - l'emploi", affirme Bruno Le Maire, dans un entretien accordé à Sud-Ouest, de son lieu de vacances, dans le Pays basque. Un entretien dans lequel il confirme par ailleurs que les impôts vont baisser au cours du quinquennat et qu'une taxe temporaire est bien à l'étude - uniquement pour les grands groupes, ceux qui réalisent un chiffre d'affaires supérieurs à un milliards d'euros par an, dit-il. Objectif - collecter de l'argent pour rembourser des entreprises que l'Etat a indûment taxées, ces dernières années. Taxes sur les dividendes.

Une hausse des loyers

La hausse des loyers, en Une de quelques quotidiens du groupe Ebra. Comme Le Dauphiné Libéré, L'Alsace et Le Républicain Lorrain. Le prix au mètre carré a bondi de 53% en 20 ans, entre 1998 et 2017, constatent ces journaux. Premières victimes : les étudiants. Le coût de leur rentrée va ainsi augmenter de 2% selon l'Unef. Des étudiants qui ont aussi du mal à trouver un logement - et pour cause, le marché est tendu dans les grandes villes. Peu d'offres et beaucoup de demandes. Y-a-t-il une pénurie de logements ? se demandent ces quotidiens. "Non, mais on ne construit pas assez là où il le faut" répond le président de la Fédération nationale de l'immobilier.

Des nouvelles de François Fillon

A la Une encore, des nouvelles de François Fillon. C'est à lire dans Le Parisien/Aujourd'hui en France. Le candidat malheureux à la présidentielle est parti en Islande et en Toscane, cet été - loin de la France, loin du monde politique. Il s'en tient à l'écart. "Il ne parle plus à grand monde" raconte un dirigeant du parti Les Républicains. Mais il n'a pas totalement coupé. Il s'intéresse à l'avenir de sa formation et à ceux qui veulent en prendre la présidence. Il a reçu Laurent Wauquiez avant de partir en vacances. Il doit en faire de même avec Daniel Fasquelle le mois prochain. Et avec Florence Portelli, son ancienne porte-parole. Mais François Fillon prépare sa défense et surtout sa reconversion. "Il va commencer à travailler dans le privé, mi septembre", confirme son entourage. Et il envisage de créer une fondation pour les chrétiens d'Orient.

Les exploits de Neymar

Neymar est en première page de quelques journaux, ce matin. "La grande classe" titre L'Equipe - après la performance ébouriffante du joueur brésilien, hier soir - pour sa première au Parc des Princes. Victoire 6-2 du PSG face à Toulouse. Le quotidien sportif lui a donné la note de 9 sur 10. "Il a quitté le Parc après avoir essaimé une magie comme une poudre d'or" écrit, enthousiaste, Vincent Duluc. Dominique Sévérac, lui, nuance, dans les colonnes du Parisien. "Le Brésilien s'occupe de tout pour l'instant, mais il ne pourra pas tout, au fil des matches, quand le niveau montera".

"120 battements par minute", film événement de la rentrée

Libération consacre sa Une et un dossier de 12 pages à l'un des films les plus attendus de la rentrée - "120 battements par minute", Grand Prix du jury lors du dernier festival de Cannes. Sortie après-demain. Une oeuvre qui revient sur le combat des militants d'Act Up, contre le sida, au début des années 90. Libé l'acclame. "Un film fleuve qui sait intelligemment considérer tous les aspects d'une époque traumatique et raconter une rencontre amoureuse bordurée par la menace d'une mort présente", écrit Didier Péron, qui souligne l'une des qualités de ce film, qualifié de vibrant. "Les battements du film tambourinent aux portes des injustices présentes et incitent les plus timorés d'entre nous à retrouver le goût de la colère".