On boucle la boucle du Tour

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
La revue de presse est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Chaque matin, Pierre de Vilno revient sur ce qui fait la Une des quotidiens nationaux. 

Le Tour de France. On boucle la boucle. Hommage à Froome dans l'Equipe: la maître du temps, avec l'humilité que seuls ont les grands maîtres. "J'aurais pu perdre le Tour dans Peyresourde, dans les Pyrénnées" confie-t-il à Alexandre Roos. J'ai réussi  cacher ma défaillance dans la dernière montée, avant le mur de Peyragudes. Froome sacré en régions aussi : Ouest France, le Télégramme, le Républicain Lorrain, L'Alsace, l'Est Républicain, certains osant le titre "Froome à la puissance 4".

Il est beaucoup question des APL ce matin dans vos journaux. Petite coupe, gros contrecoup, écrit Libération mettant en parallèle, comme certaines voix de l'opposition, la diminution de ces APL et la baisse de l'ISF. Libé cite la présidente d'ATD Quart Monde qui a fait le calcul pour un bénéficiaire du RSA: 472 euros avec les APL, une fois toutes les dépenses courantes déduites, il reste 58 euros pour se nourrir soit deux euros par jour, d'où l'importance des cinq euros. L'huma de rappeler que 75% des bénéficiaires appartiennent taux 30% des ménages les plus pauvres. Et qu'au Royaume Uni: la réduction des aides n'a pas eu d'impact sur les loyers, car c'est ça aussi la volonté du gouvernement: arrêter la course à l'échalote, mais un élu parisien dit alors que le gouvernement ferait mieux d'appliquer la loi sur l'encadrement des loyers. La Croix aussi, photo d'étudiant dans sa studette, les yeux rivés sur le velux.

Dans le Figaro, l'état de grâce est déjà fini. Forte baisse, note le journal, à la fois dans les électorats de droite et de gauche à la même époque, François Hollande était crédité de deux points de plus, note le député socialiste Luc Carvounas. Laurent Joffrin dans Libé appelle Emmanuel macron "Le Président du COUAC 40". Les fantassins d'En Marche promettent l'avènement d'une démocratie radicalement neuve, entre temps, cinq ministres ont démissionné pour cause d'affaires de financement plus ou moins louches. Jusqu'à présent, les boulettes gouvernementales tombaient dans les oubliettes de l'indifférence post-électorale, mais le coup de menton au Général de Villiers a mis fin à l'immunité. Emmanuel Téflon se change en Manu Militari, l'opinion n'apprécie pas.

Ce lundi, les GM&S attendent une décision de justice. Que peut attendre concrètement le tout petit équipementier français, alors que la concurrence est abyssale: l'Opinion relate le succès des équipementiers automobiles français: à savoir, Valéo, Faurecia et Plastic Omnium. Tous les trois ont publié des résultats en forte hausse. La croissance se situera cette année entre 1.5 et 2% pour le pays. Beaucoup plus pour les trois équipementiers. Pour Valeo, 16% d'augmentation au 1er trimestre, le groupe possède 33 usines en Chine et entend réaliser plus d'un tiers de son chiffre d'affaires là-bas. Les deux autres sont dans la même veine. Alors que reste-t-il ? Voler? Braquer? Comme OJ Simpson à Las Vegas ? 

Pas loin, dans le Parisien page 10,  ce voleur compulsif, passionné d'art, pendant deux décennies, a écumé hôtels, musées et expositions pour amasser plus de 500 œuvres, surtout dans le Vaucluse, des tableaux, des bronzes, toutes sortes d'objets comme des casques, des statues, un serial cambrioleur au modus operandi le plus classique du monde: un chapeau, et un long manteau qui lui a permis de dissimuler des objets très lourds comme un marbre pesant une quarantaine de kilos. Et comme un fétichisme, il a même pris soin d'inscrire sur certaines pièces la date et le lieu du vol.