Offrir un Noël aux migrants

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
La revue de presse est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Ce matin, les journaux titrent sur Noël, comme Ouest France, qui par ailleurs nous invite à plus de générosité envers les migrants.

Revue de presse Jeudi 24 décembre 2015 WENDY : La Revue de presse avec Samuel Etienne… SAMUEL : Bonjour Wendy, bonjour Anissa bonjour à tous… C’est Noël !Vous voyez, je commence avec un scoop !Mais c’est comme ça, ce matin Noël est à la Une de tous vos journaux !Avec un peu d’avance si je puis me permettre, puisque Noël, officiellement, c’est demain, le… 25 décembre bien sûr ! « Joyeux Noël » titrent donc LE TELEGRAMME et LE HAVRE PRESSE !« Joyeuses fêtes », ça marche aussi, pour LE HAVRE LIBRE…A la Une de L’ECLAIR, il y a un père Noël venu consoler des vacanciers en panne de neige dans la station de Gourette, dans les Pyrénées. C’est Noël !
Wendy, vous l’évoquiez dans le Kiosque tout à l’heure : un reporter du PARISIEN s’est glissé dans le costume d’un Père Noël de supermarché, pour faire des photos avec les enfants…Verdict : c’est épuisant, mais la fatigue est largement compensée par les étoiles dans les yeux des petits. C’est Noël ! Et OUEST-FRANCE nous rappelle à notre devoir de générosité envers les migrants : « aujourd’hui, sur les routes du monde, des dizaines de milliers d’enfants naissent ou cheminent dans le même dénuement que Jésus-Christ à sa naissance dans la crèche. Jésus, comme eux, a été pourchassé, réfugié, migrant. Fermerions-nous aujourd’hui notre cœur à ceux qui vivent les mêmes épreuves ? » s’interroge Ouest-France. C’est Noël aussi en Une des ECHOS pour PSA et Renault !« Les raisons d’un spectaculaire retour en grâce » titre le journal économique, relevant que les deux constructeurs automobiles français affichent la plus forte progression du Cac 40 en 2015, en raison de leurs très bons résultats. Et puis enfin, c’est Noël aussi pour les people et les têtes couronnées !En Une de PARIS-MATCH que je viens de recevoir, les jumeaux princiers de Monaco, le premier Noël de Gabriella et Jacques, nés en décembre 2014.Huit pleines pages – tout de même – sur « Le premier Noël des petits princes ».             VIRGULE WENDY : Voilà pour Noël donc, l’autre grand titre des journaux, c’est la déchéance de nationalité pour les terroristes binationaux nés en France… SAMUEL : Wendy, dites-moi, est-ce-que j’ai le droit de me la raconter un peu ?(…)Hier matin, à la même heure, nous constations ensemble que la presse unanime rapportait que le président Hollande avait reculé sur cette question…Hier à la même heure, très humblement, je me permettais d’appeler à la prudence, le Conseil des ministres étant encore à venir, et que nous pouvions très bien être surpris… Bingo ! « Coup de théâtre » titrent LA CHARENT E LIBRE, L’UNION, LA DEPECHE DU MIDI…Depuis hier midi, on sait en effet que le président a maintenu son projet annoncé devant le Parlement lors de son discours du 16 novembre… Par charité chrétienne – puisque c’est Noël – je ne citerai pas ici les éditos enflammés, les titres catégoriques dénonçant ces jours derniers le recul du chef de l’Etat…Je regrette cependant que ce matin, ces mêmes journaux ne fassent pas amende honorable, ne confessent s’être trompé, avoir confondu vitesse et précipitation… Non, en lieu et place de cela, je lis « revirement du président » dans LIBERATION…Sa « volte-face », dans L’YONNE REPUBLICAINE… Vos quotidiens évoquent les rumeurs, les fuites des conseillers du président, et puis bien sûr les déclarations de Christiane Taubira enterrant la mesure…C’est – je crois – oublier que sous la Vème République – comme l’a voulu son fondateur le général De Gaulle – le patron c’est le président, et c’est bien sa parole à lui qu’il fallait entendre, et attendre… LIBERATION CHAMPAGNE parle ce matin du « rétropédalage magistral » de François Hollande.Oui, c’est vrai, ce matin il y a bien « rétropédalage magistral », mais de la presse. WENDY : Revenons à Noël, et à la menace d’attentats… SAMUEL : On sait que Bernard Cazeneuve a annoncé des mesures pour protéger les messes de Noël, susceptibles d’être frappées…« Messes sous surveillances » : c’est le principal titre de L’EST REPUBLICAIN et des DERNIERES NOUVELLES D’ALSACE…L’ECLAIR a interviewé l’évêque de Bayonne Marc Aillet, et il n’est pas rassurant : « Il y a des raisons d’être inquiets », voilà ce qu’il dit. Dans LE PARISIEN, le porte-parole des Evêques de France détaille le dispositif : il ne veut pas que les églises se transforment en forteresses, à quelques exceptions près il n’y aura donc pas de gardes statiques à leur entrée…En revanche des patrouilles mobiles feront des va-et-vient à intervalles irréguliers autour de 140 sites. WENDY : Vous vouliez aussi nous parler de cette Une de l’OBS ! SAMUEL : Ah oui, je l’ai enfin reçu, ce numéro dont les réseaux sociaux parlent tant depuis quelques jours !Il faut dire que L’OBS a divulgué très tôt cette très belle couverture où l’on voit la jeune chanteuse Camélia Jordana poser en Marianne, le sein découvert…Camélia Jordana qui a chanté - rappelons-le, ce fut un moment de grande émotion - lors de la cérémonie aux Invalides en mémoire des victimes des attentats du 13 novembre… Et colère ! Colère de L’OBS au vu des réactions qu’a provoqué cette photo, ce sein découvert…Certains, sur internet, accusant le magazine de virer au « tabloïd sexe »…Il y a cet autre journal aussi, qui a diffusé la photo, mais en floutant le téton de la chanteuse, comme on le ferait d’une image porno… Colère de L’Obs ! « Couvrez ce sein, les Tartuffe sont de retour ! »…L’hebdo rappelle le tableau de Delacroix, rappelle comment ce sein est un symbole de liberté, qui n’a que faire de la pudeur !« Là où l’imbécile regarde le sein, le sage voit la liberté », conclut le magazine.Et toc !             VIRGULE WENDY : Pour finir, nous revenons à Noël ! SAMUEL : Avec ce sympathique coup de folie de cet animateur radio autrichien, qui s’est barricadé dans son studio, en bloquant la porte avec une chaise, pour passer pendant deux heures la même chanson, un vieux tube du groupe Wham, « Last Christmas »…Pour ceux qui n’étaient pas nés en 1985, ça donnait ça ! EXTRAIT LAST CHRISTMAS Sympathique chanson, mais imaginez : le même titre diffusé en boucle sur une radio pendant 2 heures !Il y a une vidéo, mise en ligne notamment par le HUFFINGTON POST, où l’on voit les salariés de la radio essayer de raisonner l’animateur, affublé d’un bonnet de Noël et d’une guirlande autour du cou… Au final, Wendy, vous savez qui l’a raisonné ? Qui l’a fait sortir du studio ?C’est sa petite fille de 4 ans, qui l’a appelé au téléphone, pour lui dire qu’elle n’aimait pas la chanson…Coup de chance car l’animateur – lui – avait prévu de la jouer toute la journée !