Croissance, taux d’intérêts : le futur président en terrain miné

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
La revue de presse est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

La presse quotidienne revient ce vendredi sur la conjoncture économique qui s'annonce plutôt mauvaise à l'approche de la présidentielle.

Ce matin en Une de vos journaux des grosses coupures, et de l’argent qui pleut.
L’Équipe publie 20 Unes différentes, en fonction des régions, pour nous décliner les salaires de la ligue1.
En Une de Libération : Goldman Sachs à la Maison-Blanche : les pleins pouvoirs, puisque Donald Trump, qui avait promis pendant sa campagne de curer le marigot, vient de nommer trois dirigeants de l’empire bancaire dans sa future administration.

En Une du Monde : la FED sonne la fin de l’argent facile.
Le Figaro : croissance, taux d’intérêts : le futur président en terrain miné. L’argent pleut mais pas les flocons.
En Une d’Aujourd’hui en France, un paysage de montagne fait de vertes prairies : mais où est passée la neige ?

Conjoncture économique

C’est un article sur le site Atlantico : Excédents à tout prix : comment l'Allemagne en est arrivée à freiner délibérément la croissance en zone euro pour préserver son avantage compétitif. Nicolas Goetzmann signale une tribune que viennent de publier dans Le Monde les deux plus proches collaborateurs de Wolfgang Schäuble, ministre des Finances allemand et icône de l’austérité européenne. Un avertissement à tous les candidats français à l’élection présidentielle : malgré l’évidence d’un échec magistral de la politique économique de la zone Euro, Berlin cherche à écraser toute contestation, aussi timide soit-elle. Pourtant, si l’Allemagne se permettait un déficit équivalent à 1% de son PIB, en lieu et place de son excédent (ce qui ne creuserait pas l’endettement), la relance au sein de la zone Euro atteindrait plus de 50 milliards. Quelle sera la détermination du futur gouvernement français face à cet égoïsme intransigeant ? Le Figaro prévient les vainqueurs de 2017 : la conjoncture sera difficile. Mais surtout, précise le chroniqueur Jean-Pierre Robin, la réindustrialisation est le préalable à la croissance. Encore faut-il s’en donner les moyens. Dans Marianne, Emmanuel Levy dénonce la faiblesse de l’Europe face à l’OMC qui vient de décerner à la Chine le titre d’économie de marché. D’après l’Economic Policy Institute de Washington, ce nouveau statut génèrerait une perte de 1,7 à 3,5 millions d’emplois en Europe. Jusqu’à 366.000 en France. L’Europe n’a que vaguement regimbé. On ne remet pas en cause le dogme du libre-échange. La France, prise entre le rigorisme allemand et l’idéologie bruxelloise, aura besoin de dirigeants qui sachent exactement où ils veulent aller. Le contraste avec le spectacle affiché dans les pages politiques de la presse n’en est que plus cruel.

Agriculture

Réindustrialiser, certes, mais aussi préserver notre agriculture. Il faut lire le dossier de Marianne sur la viande. Parce qu’il y a un univers loin des abattoirs ignobles. Portrait d’un éleveur, Thierry Colette, qui a choisi de refuser l’intensif. Ses vaches normandes mangent de l’herbe, il refuse les bébé-éprouvette. Dans son étable, certains animaux ne sont pas écornés : "Ce veau-là, il n’y en avait pas besoin, c’est une question d’éthique. Un enfant, vous n’avez pas envie de lui faire de la misère". On n’est pas obligé d’acheter un steak sous plastique payé au prix de la souffrance animale. On peut aussi faire vivre Thierry Colette et tous les autres.

Choses apprises en 2016

Sur le site Rue89, Xavier Delaporte reprend un article de Medium : 52 choses que j’ai apprises en 2016. Elles nous racontent notre monde. Par exemple, Google, grâce aux bornes wi-fi, peut savoir si, après avoir vu une publicité en ligne, vous vous êtes rendu dans le magasin pour acheter le produit. Pour réduire le syndrome de stress post-traumatique dont sont atteints les pilotes de drones américains, des psychologues ont proposé que les drones soient équipés d’un système comme le Siri des iPhones, c’est-à-dire une sorte d’intelligence artificielle avec lesquels les pilotes pourraient discuter et sur laquelle ils pourraient reporter la culpabilité. Foxconn, l’entreprise taïwanaise qui fabrique l’iPhone, a pu remplacer 50% de ses salariés par des robots quand l’iPhone 6 est sorti. L’outil numérique nous libère s’il reste un outil.


Le Point nous offre ses traditionnelles listes de fin d’année. Dix nouveautés : le divorce sans juge, le musée national des excréments en Grande-Bretagne, et dans une entreprise japonaise de nouilles, la qualité du menu à la cantine indexée sur le cours de bourse. Dix disparitions : le groupe écolo à l’Assemblée, le magnétoscope, Nicolas Sarkozy, les sacs plastique. Et des chiffres à méditer : 51% des Français préfèrent leur chat ou leur chien à leurs amis, et 92% de la population mondiale vit dans des lieux où la qualité de l’air extérieur ne respecte pas les limites fixées par l’OMS. La bonne nouvelle : nous avons le choix, par nos votes, par nos achats.