Cauchemar à Berlin

  • A
  • A
La revue de presse est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

La presse quotidienne revient évidemment ce mardi sur l'attentat du Marché de N oël de Berlin qui a coûté la vie à au moins 12 personnes.

À la Une de vos journaux ce matin, la calandre et le pare-brise défoncés d'un poids-lourd.
Ce camion qui a semé la mort sur le marché de Noël de Berlin rappelant le drame auquel a été confronté la ville de Nice.

Un même camion en photo, et les mots qu'on peut face au drame, face à ces fous qui prennent nos vies pour donner un sens à la leur.
"Terreur" dit Le Parisien, "Carnage" dit Libération, "L'horreur" dit Le Figaro.

"Cauchemar" dit encore Le Parisien.
"Car la tragédie qui s'est jouée hier soir ressemble malheureusement d'un cauchemar que toutes les polices occidentales redoutaient depuis des années. Le symbole du marché de Noël, un lieu qui mélange tradition chrétienne et festivités populaires, est ciblé de longue date par les terroristes islamistes. C'est la capitale allemande qui a finalement été frappé la première. Mais, plus qu'un pays, c'est le coeur de l'Europe qui a été atteint".

Dans Le Figaro, Patrick Saint-Paul note que les assaillants ont frappé un marché de Noël dans un pays qui, contrairement à la France, a inscrit ses racines chrétiennes dans sa constitution.

Beaucoup de journaux en région consacrent bien évidemment leur Une au drame.

Celle de Nice-Matin a une résonnance toute particulière, dans une ville si violemment frappée le 14 juillet dernier...
"Carnage à Berlin" titre ce matin Nice-Matin.

Le drame partage ce matin la Une de Libération avec Christine Lagarde.

L'ancienne ministre de l'Économie déclarée coupable dans l'affaire Tapie.
Coupable mais dispensée de peine, malgré une "négligence" qui a coûté 400 millions d'euros à l'État.
Laurent Joffrin écrit : "On comprend l'intention de la Cour de justice de la République : condamner la prévenue, mais ne pas endosser la responsabilité de son éviction de la tête du FMI, poste qui flatte la vanité française. Mais qu'en retiendra l'opinion ?
Sans doute la morale de La Fontaine : Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir".

Connaissez-vous le magazine Management ? C'est un magazine sur le management pour les dirigeants d'entreprise, les cadres, pour bien manager leurs équipes.

Dans le numéro de janvier, ce dossier : "20 façons de motiver ses troupes, même sans argent". C'est surtout le "même sans argent" qui intrigue.
20 conseils donc comme, "le matin, saluez vos collaborateurs, ce sont des humains, pas des machines".
La courtoisie est souvent négligée en entreprise, c'est dommage, "ça ne coûte rien", explique Management.
Dire merci à ses collaborateurs aussi c'est bien, et puis "ça ne coûte rien".
Ou encore dire du bien d'eux devant d'autres salariés, ça ne coûte rien !
On ne sait pas si avec ces conseils, les salariés seront plus motivés, mais ce qui est sûr c'est que ça ne coûte rien !

Et puis un dernier mot aux enfants qui nous écoutent, car on a reçu quelques messages de vos parents.

Hier, nous avons évoqué avec Le Parisien, les meilleures cachettes pour les cadeaux de Noël, afin qu'ils ne soient pas retrouvés avant le jour J. Nous voulions bien sûr parler des cadeaux que les adultes se font entre eux.
Car bien évidemment, le père Noël existe, c'est un fait.
Voilà, les enfants qui nous écoutez ce matin. Pas d'inquiétude, le Père Noël passera bien cette année, si vous êtes bien sage, bien sûr !