Alep : statut chaos

  • A
  • A
La revue de presse est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

La presse quotidienne revient évidemment  de nouveau ce jeudi sur le drame d'Alep.

Ce matin en Une de vos journaux on se demande comment on en est arrivé là :
L’Opinion : Alep : pourquoi les rebelles ont perdu.
Libération : Pourquoi a-t-on laissé faire ?
20 Minutes : Statut chaos.
Le Parisien : Comment Poutine nous impose sa loi.
Du côté du Monde : Chine, Russie, Iran, climat : les lignes de rupture de la diplomatie Trump.
Le Figaro : Trump enrôle une équipe de choc.

Alep

Alors que le Monde publie une tribune de Raphaël Gluksmann et Yannik Jadot dans la pure tradition des intellectuels médiatiques adeptes de l’indignation, l’Humanité tente de s’extraire du manichéisme : face à la tragédie d’Alep, l’hypocrisie des faiseurs de guerre. Le quotidien communiste rappelle que la ville est le terrain de guerre d’un jeu de puissances, la Russie, bien sûr, qui défend cyniquement ses intérêts, mais également l’Otan. "Des grands pays occidentaux, écrit Patrick Apel-Muller, qui avaient choisi le conflit à outrance, donné carte blanche aux sponsors de Daech, l’Arabie Saoudite et le Qatar, laissé la Turquie ouvrir ses frontières aux djihadistes, fourni des armes et des instructeurs. Les autorités françaises ont joué un rôle particulièrement néfaste, couvrant leur choix guerrier du vernis des droits de l’homme, effectivement bafoués par le régime d’Assad". Jusqu’au désastre.

Primaire de gauche

Vous les verrez partout, les candidats et leurs soutiens. Parce qu’évidemment, ça change tout, les soutiens. Le Parisien nous apprend que Guy Bedos est derrière Arnaud Montebourg. Dans la même génération, Benoît Hamon a Yvette Roudy. Quant à Vincent Peillon, il cumule Anne Hidalgo et Pierre Moscovici comme on cumule les handicaps. Pendant ce temps, nous dit Le Figaro, François Hollande prépare sa sortie de scène. Les conseillers se recasent, le courrier a été diminué par deux. Depuis 15 jours, la cote de popularité du chef de l’état remonte en flèche : + 14 points. "Tant qu’il prétendait être président, voire futur candidat, explique un observateur, son inertie était insupportable, d’où le rejet. Aujourd’hui, l’agressivité disparaît. Comme s’il redevenait un citoyen privé". Même les journalistes ne le suivent plus dans ses déplacements. "Les mouches ont changé d’âne".

Une réussite européenne

On ne va pas bouder le plaisir, une réussite européenne, ça se fête. Les Échos saluent en Une le système Galileo, système de géolocalisation qui va concurrencer le GPS américain. Un enjeu crucial alors que la géolocalisation intervient désormais dans l’ensemble de notre vie quotidienne. Le projet, raconte l’Humanité, a été lancé en 1999, financé au départ par un partenariat public privé. Mais les groupes industriels européens n’ont jamais réussi à s’entendre. A partir de 2008, on passe sur un budget entièrement public. Le triple des prévisions initiales, mais peu importe. Il n’y aura pas d’Europe sans une indépendance numérique.

Nés sous X

C’est un très beau reportage, dans Marie Claire, sur les premiers jours de ces bébés que les parents choisissent d’abandonner à la naissance. Quels gestes, quels regards pour ces êtres qui viennent au monde déjà privés de l’amour et de l’attachement d’une mère. Pour les sages-femmes, c’est un travail permanent pour dépasser le chagrin, pour accepter d’apporter de la douceur sans créer un attachement qui serait éphémère et pourrait amplifier la déchirure. Les maternités offrent désormais aux bébés nés sous X un cahier relatant leurs premiers jours : "je m’appelle A. je t’ai examiné, tu pesais X kilos. Ta naissance fut très émouvante pour ta maman et pour moi aussi". Un minuscule bagage pour commencer une vie.


Noël approche et signe le retour du programme télévisé le plus surréaliste au monde. Il existe depuis 1966. La Yule Log, nous explique le magazine Stylist, est un plan fixe d’un feu brûlant dans une cheminée, filmé avec des trésors de précision et diffusé pendant plusieurs heures sur la chaîne WPIX pour offrir une cheminée aux américains qui n’en n’ont pas. En 1989, un nouveau patron a supprimé la séquence parce qu’elle ne permet ni publicité, ni sponsor. Déferlement de protestations. La Yule Log a été rétablie en 2001, après les attentats, pour réconforter l’Amérique. Ne riez pas, souvenez-vous qu’en région parisienne, on a failli être interdits de feux de cheminée pour cause de pollution aux particules fines. Si ça se trouve, l’an prochain, c’est Yule Log pour tout le monde.