Picard : "On serait dans la destruction de biens publics"

  • A
  • A
la question qui fâche est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Pour Jean-Christophe Picard, président de l’association Anticor, cette affaire n'est pas liée à la couleur politique mais à l'utilisation de biens publics.

Invité(s) : Jean-Christophe Picard, président de l’association Anticor