Yann Werlhing : "l'intérêt de la planète n'est pas défendu" à la COP21

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'invité d'europe nuit est une chronique de l'émission Europe nuit
Partagez sur :

Yann Werlhing, porte-parole du Modem, n'est pas convaincu qu'un accord efficace puisse être trouvé à la COP21, afin de lutter contre le réchauffement climatique. 

Les négociations pour arriver à un accord à la COP21 s'annoncent extrêmement serrées. Yann Werlhing, porte-parole du Modem, n'est lui pas convaincu qu'elles débouchent sur de réelles avancées pour lutter contre le réchauffement climatique. "C’est difficile d’arriver à un accord, car l’intérêt de la planète n’est pas défendu. Je suis sceptique sur l’issue", a-t-il tranché, mardi dans Europe 1 Soir. "Je suis critique sur le principe même de ces conférences internationales qui ne donnent rien", ajoute-t-il.

"Il faut des actions plus concrètes". "Il faut qu’on passe à des actions plus palpables, plus concrètes : lutter contre le gaspillage alimentaire, arrêter les subventions aux énergies fossiles… Ce sont des mesures simples et plus crédibles que de s’engager pour quelque chose qui aura lieu en 2050, avec des chefs d’Etat qui ne pourront évidemment plus répondre de ces engagements en 2050", conclut le porte-parole du Modem.