Va-t-on découvrir le tombeau de Néfertiti ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'invité d'europe nuit est une chronique de l'émission Europe nuit
Partagez sur :

Renaud De Spens, égyptologue et auteur de "Leçons pour apprendre les hiéroglyphes égyptiens", était l'invité d'Europe 1, mercredi soir.

L'Egypte ancienne n'a pas encore livré tous ses secrets. Plusieurs chercheurs sont désormais persuadés que deux chambres sont cachées derrière les murs du tombeau de Toutankhamon, à Louxor. Dans l'une d'entre elles pourrait même se trouver la sépulture de la reine Néfertiti."En tant qu'égyptologue, on se dit qu'il y a peut-être quelque chose", explique Renaud De Spens, sur Europe 1. "Aujourd'hui, on est presque sûrs qu'il y a des cavités. Que ces cavités soient des chambres, en revanche, on n'en est pas encore sûr", précise-t-il.

Le sens des couleurs. Dans son livre Leçons pour apprendre les hiéroglyphes égyptiens, l'égyptologue dispense quinze leçons pour comprendre et déchiffrer les fameux signes déchiffrés par Champollion au 19e siècle. "Champollion a fait sa première grammaire à la main, et ensuite l'égyptologie a très vite développé des fontes des polices d'imprimerie hiéroglyphiques, ce qui était très cher et prenait beaucoup de temps. On s'est donc focalisé sur la langue, mais avec des hiéroglyphes standards. On n'a pas vraiment fait l'étude des couleurs. C'est pourtant la seule grande écriture dans l'histoire de l'humanité dans laquelle les couleurs peuvent avoir un sens", explique Renaud De Spens.Preuve que des mystères restent encore à découvrir, "on n'est pas encore sûrs, par exemple, de la manière dont il faut comprendre les verbes".

Invité(s) : Renaud De Spens, égyptologue et auteur de "Leçons pour apprendre les hiéroglyphes égyptiens"