Servent : Daech, "une petite ONU du crime"

  • A
  • A
L'invité d'europe nuit est une chronique de l'émission Europe nuit
Partagez sur :

Pierre Servent, expert en stratégie militaire, explique l’implantation de l’Etat islamique à travers le monde. 

Le groupe Etat islamique (EI) a perdu jusqu'à présent des centaines de millions de dollars dans les bombardements menés par la coalition internationale contre ses réserves d'argent liquide en Irak et en Syrie, selon un porte-parole militaire américain mercredi. Malgré ces progrès dans la lutte contre Daech, l'organisation contrôle toujours une large partie du territoire situé entre ces deux pays. Pierre Servent, expert en stratégie militaire spécialiste des questions de défense et auteur de Extension du domaine de la guerre (éd. Robert Laffont), explique l'implantation de l'EI à travers le monde. "Daech est présent par petits groupes dans cinq continents sur six. C’est une multinationale du crime djihadiste", a analysé l'expert. 

"90 nationalités" travaillent pour Daech. "Surtout, ils ont pris corps dans un territoire à cheval sur le Levant et la Mésopotamie et ils ont créé un proto-Etat avec un ministre des Finances, une police religieuse. Ce territoire crée une pompe aspirante et refoulante de combattants djihadistes. Il y a à peu près 90 nationalités différentes qui travaillent dans la "maison-mère" djihadiste. Quand on sait que l’ONU c’est 190 pays, c’est une petite ONU du crime", conclut Pierre Servent.