Pinatel : "Il y a un désespoir profond" des agriculteurs

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'invité d'europe nuit est une chronique de l'émission Europe nuit
Partagez sur :

Laurent Pinatel, porte-parole de la Confédération paysanne, s’alarme de la situation très difficile de nombreux agriculteurs. 

La colère des agriculteurs bretons ne faiblit pas. Après un week-end de pause, des éleveurs de porc et des producteurs de lait de l'ouest ont repris leurs actions lundi matin en bloquant plusieurs routes pour manifester contre la chute des cours. Face aux difficultés financières de la profession, Laurent Pinatel, porte-parole de la Confédération paysanne, tire la sonnette d’alarme.  "A la colère de l’été dernier, s’ajoute énormément de détresse humaine et de désarroi. On voit qu’il y a un désespoir profond des paysans. Il y a eu des informations erronées sur des suicides d’agriculteurs, ce qui a occulté que beaucoup de paysans se suicident", s’est-il inquiété.

"Il faut remettre à plat le système agricole". "Il y a eu un grand plan sur l’élevage, mais rien n’a changé. Le prix du lait a continué à chuter, on est sur des prix qui ne rémunèrent rien. Il y a eu des aides de conjoncture mais qui n’ont pas été conjugués avec des aides structurels, c’est-à-dire pour revoir le système agricole. On a l’impression qu’il y a un manque de vision globale de ce gouvernement. Il faut que Stéphane Le Foll (le ministre de l’Agriculture, ndlr) remette à plat tout le système agricole", a conclu Laurent Pinatel.