Lamberts : "Nos sociétés s’ouvrent aux risques d’attentats"

  • A
  • A
L'invité d'europe nuit est une chronique de l'émission Europe nuit
Partagez sur :

Philippe Lamberts, eurodéputé belge, estime qu’il est impossible d’empêcher toutes les tentatives d’attentats. 

Ce sont les attentats les plus meurtriers jamais survenus en Belgique. Au total, au moins 34 personnes ont trouvé la mort, et 200 autres ont été blessées après des attaques coordonnées, revendiquées par l’Etat islamique. Pour Philippe Lamberts, eurodéputé belge, il est cependant impossible de prévenir tout risque d’attentat.

"On doit tout faire pour les prévenir. Mais même les meilleurs services de police et de renseignement ne pourront pas empêcher tous les coups", a déclaré le co-président du groupe écologiste au Parlement européen, interrogé mardi soir sur Europe 1.

"Même en Chine, on ne parvient pas à empêcher les attentats". "Même dans un Etat policier, comme en Chine où on surveille physiquement et électroniquement tous les citoyens, on ne parvient pas à empêcher les attentats", a poursuivi Philippe Lamberts.

"Faut-il isoler les institutions européennes des citoyens, comme la zone verte à Bagdad où il faut montrer patte blanche pour rentrer ? Je ne pense pas, ce n’est en tout cas pas mon idéal", a conclu l’eurodéputé belge.