Geoffroy Didier : "Un front républicain sonnerait comme une insulte"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'invité d'europe nuit est une chronique de l'émission Europe nuit
Partagez sur :

A trois jours du premier tour, Geoffroy Didier, porte-parole de Valérie Pécresse pour les régionales en Ile-de-France, était l’invité d’Europe Nuit jeudi. 

Invité d'Europe Nuit jeudi, Geoffroy Didier, porte-parole de Valérie Pécresse pour les régionales en Ile-de-France, a réfuté l'idée d'un front républicain pour barrer la route au FN. "Je ne comprends pas cette idée, ça sonnerait comme une insulte pour ces Français qui sont exaspérés et qui votent Front national, non pas parce qu'ils sont racistes, mais parce qu'ils crient au secours", a-t-il martelé.

Le fondateur de la droite forte n'a pas souhaité adresser de message aux électeurs de gauche, en vue de l'entre deux tours. "Je n’ai pas de message aux électeurs de gauche tout d’un coup alors que je combats le socialisme toute l’année", a-t-il rétorqué.

"Pas assez courageux". Pour expliquer la montée du Front national dans les sondages, Geoffroy Didier a estimé que "nous n’avons pas été suffisamment courageux par le passé, droite et gauche confondues" pour faire appliquer certaines mesures. Selon le porte-parole de Valérie Pécresse, "il faudra moins promettre et davantage agir".

>Retrouvez les résultats des élections régionales