Droit à l’oubli : "C’est un progrès"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'invité d'europe nuit est une chronique de l'émission Europe nuit
Partagez sur :

Marc Morel, directeur du collectif interassociatif sur la santé, se félicite de l’entrée en vigueur du droit à l’oubli, qui permet à d’anciens malades du cancer de ne plus déclarer à leur assurer leur ancienne pathologie à l’issue d’un délai de dix ans après la fin du traitement.