"Ce n'est pas le Congrès qui peut bloquer Obama sur le contrôle des armes"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'invité d'europe nuit est une chronique de l'émission Europe nuit
Partagez sur :

Pour l'historien François Durpaire, Barack Obama peut contourner l'opposition des parlementaires républicains mais risque de se heurter à celle des États qui refusent un contrôle renforcé du port d'armes.

"On ne leur demande pas leur avis, aux Républicains." L'historien spécialiste des États-Unis François Durpaire a expliqué mardi dans Europe Nuit que les mesures avancées par Barack Obama pour un contrôle renforcé des armes à feu aux États-Unis ne risquaient pas de se heurter à l'opposition des parlementaires républicains : "Il a pris un ensemble d''executive orders' pour contourner le Congrès. C'est l'équivalent des décrets en France."

"Ce n'est pas le Congrès qui peut bloquer Barack Obama sur la question, ce sont plutôt les Etats", a-t-il avancé dans Europe Nuit. "Par exemple, le Texas ne va pas remonter les informations sur les gens qui souhaitent acheter des armes à l'Etat fédéral alors qu'il vient juste de décider que toute personne peut porter une arme visible à la ceinture."

Pour autant, Barack Obama pourrait décrocher une victoire sur un autre plan : "Ses décrets ne vont pas révolutionner le port d'armes mais ça politise le débat. Avec ce décret présidentiel, ça va être un thème important dans la campagne."