Assurances à la montagne : arnaque ou aubaine ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'invité actu est une chronique de l'émission Le grand direct de l'actu
Partagez sur :

Qu'apportent les contrats d'assurance proposés en bas des pistes de ski ? Le journaliste Gabriel Vedrenne a mené l'enquête pour Europe1.fr

Les vacances à la montagne sont synonymes de plaisir, de détente mais aussi de risque : l'association Médecins de montagne recense près de 140.000 accidents chaque année. Et les secours peuvent coûter cher : entre 50 et 350 euros sur les pistes et jusqu'à 1.500 euros pour un sauvetage en hélicoptère. Les amateurs de ski et de snowboard doivent donc prendre leurs précautions, notamment en termes d'assurance. Mais faut-il pour autant se ruer sur les assurances proposées en bas des pistes et dans les écoles de ski ? Souvent, ce n'est pas nécessaire.

En effet, si les contrats d'assurance "Carré Neige" permettent de skier tranquille pour un peu plus de 16 euros par semaine, ils ne sont pas indispensables. Les possesseurs d'une carte bancaire disposent en effet déjà d'une assurance prenant en charge les frais de secours et d'évacuation. Les cartes haut-de-gamme permettent même de prendre en charge les frais médicaux, les frais d'annulation d'une location (logement, véhicule, matériel). Seule condition : avoir effectué ces achats avec la carte bancaire.

Et même sans carte bancaire, les contrat d'assurance habitation, le plus souvent multirisques, peuvent prendre en charge les frais de recherche et d'évacuation. Il est donc conseillé de bine regarder les garanties prévues par sa carte bancaire et son contrat d'assurance habitation avant de souscrire une assurance sport d'hiver. 

>> Plus d'informations et de détails ici