Gilles Finchelstein : "le clivage gauche-droite a perdu son hégémonie"

  • A
  • A
L'interview d'Anne Sinclair est une chronique de l'émission Europe 1 Week end
Partagez sur :

En France, la dévaluation du clivage gauche droite est inscrite dans un processus de longue date. Si le clivage était jusqu'alors hégémonique, s'il avait un caractère absolu, il est maintenant concurrencé.