Laurent Fabius : "D'habitude les démocrates ne sont pas interventionnistes, Hillary Clinton est beaucoup plus offensive"

  • A
  • A
L'interview de Thomas Sotto est une chronique de l'émission Europe 1 Matin
Partagez sur :

Le nouveau président du Conseil constitutionnel revient sur la situation en Syrie et sur les quatre années (2012-2016) qu'il a passé au Quai d'Orsay à la tête de la diplomatie française.

Invité(s) : Laurent Fabius, président du Conseil constitutionnel