"120 battements par minute" : "On a souvent l'impression qu'Act Up c'était un cri sourd, très long et très fort, mais on mourrait", se rappelle Emmanuelle Cosse

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'interview d'actualité est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

L'ancienne ministre du Logement estime que le film "120 battements par minute" sur le combat d'Act-up au début des années 90 est "un cadeau pour des militants comme (elle) qui ont vécu cette période".

Invité(s) : Emmanuelle Cosse, ancienne ministre du Logement et ancienne présidente d’Act-up