Wifi : tous les réseaux du monde susceptibles d'être piratés

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Innovation est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

On va parler des failles de sécurité des réseaux wifi et de la façon de se protéger.

La nouvelle fait grand bruit, tous les réseaux wifi du monde sont susceptibles d’être piratés, même s’ils utilisent un mot de passe.

On va faire le point ensemble. D’abord de quoi s’agit-il ?

Une faille vient d’être découverte dans la sécurité des réseaux wifi. La plupart des réseaux sont protégés par une clé (un mot de passe), qu’il faut entrer pour être autorisé à se connecter. Des chercheurs en sécurité ont découvert un bug dans cette procédure de connexion. Ce qui permet d’espionner tout ce qu’il se passe sur le réseau sans même avoir à se connecter ou à connaître le mot de passe.

Tous les appareils qui utilisent le wifi sont vulnérables. Donc les box et les bornes wifi.  Mais aussi les téléphones, les ordinateurs, les télévisions, les thermostats, les lampes, etc. C’est pour cela qu’il y a un léger vent de panique.

Pourquoi ? Qu’est-ce qu’on risque ?

D’abord, d’être espionné. On pense être sur un réseau protégé, sécurisé. Mais c’est comme si l’on se retrouvait sur un réseau public, totalement ouvert. Donc un pirate peut potentiellement récupérer tout ce que l’on fait sur internet : les emails, les mots de passe, les numéros de carte bleue, les photos, etc. Et comme la faille donne accès à tout le trafic, un pirate peut aussi modifier sournoisement ce que vous recevez ou ce que vous envoyez. Donc par exemple, transférer de l’argent sur le compte d’un autre.

Et comment peut-on se protéger ?

Le problème, c’est que l’on ne peut pas ! Du moins pas encore. Il faut d’abord attendre que les correctifs soient disponibles pour pouvoir faire des mises à jour. Mais ils n’arriveront pas avant plusieurs jours voire plusieurs semaines.

Toutefois, il ne faut pas paniquer. Cette faille reste vraiment très difficile à exploiter. Elle n’est pas du tout à la portée du premier venu. Ensuite, pour qu’elle fonctionne, le pirate doit être à portée physique de la borne wifi. On ne peut pas être à l’autre bout de la terre et savoir ce qu’il se passe sur votre réseau.

Les cibles potentielles sont plutôt les entreprises ou les zones à gros trafic comme les wifi publics. Or ce sont ceux qui vont obtenir des correctifs le plus rapidement.

Donc en attendant, évitez les réseaux publics. Préférez la 4G si votre forfait le permet. Et essayez de n’accéder qu’à des sites sécurisés, avec le petit cadenas et le HTTPS devant l’adresse. À priori, vous serez couverts. Et surtout, mettez à jour vos appareils.