Vers la fin des angles morts ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Innovation est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

Une innovation incroyable : on va pouvoir voir dans les coins avec son téléphone portable.

Ce matin, une technologie qui permet de voir dans les coins avec une caméra ordinaire.

Oui, même avec la caméra de votre téléphone portable.

Cela signifie que l’on pourra se mettre à l’angle d’un bâtiment et savoir ce qu’il se passe de l’autre côté avec un simple appareil photo.

Vu ainsi, cela ne paraît pas très utile, sauf si vous êtes un paparazzi ou un détective privé.

Mais en voiture, cela permettrait, par exemple, de voir un feu rouge alors qu’il est caché par un camion ou un cycliste qui déboule du coin de la rue et qu’on ne remarque qu’au dernier moment.

Il existe déjà des caméras capables de voir dans les coins. Mais ce sont des caméras spéciales, qui coutent très cher, parce qu’elles envoient des lasers qui rebondissent sur tous les murs. La nouveauté, c’est que cette technologie fonctionne avec n’importe quelle caméra.

Mais comment c’est possible ?

Eh bien en analysant la lumière sur le sol, à l’endroit où se forme un angle (entre deux rues par exemple).

Il faut savoir que tous les objets reflètent de la lumière. À l’œil nu, en regardant le sol, on ne verra rien. Mais si on zoome, on détectera de subtiles variations de couleurs. Comme des ombres invisibles. Ce sont ces micro-changements que sont parvenus à interpréter les chercheurs du MIT aux États-Unis. Ils arrivent même à avoir une idée de la position et de la vitesse de l’objet qui est masqué.

Alors il y a quand même quelques limites. On ne voit, par exemple, aucun détail précis. Impossible de distinguer les visages notamment. En revanche, c’est largement suffisant pour savoir qu’un enfant arrive en courant derrière un ballon.

Ça fonctionne à distance ou il faut déjà être près de l’intersection ?

Non, ça fonctionne à distance. Ils l’ont testé à une dizaine de mètres d’une intersection. Et ils arrivent quand même à avoir un signal clair.

Donc on pourrait imaginer un tout nouveau type de radar dans les voitures. Il y avait déjà le « bip-bip » quand on est près de toucher quelque chose. Bientôt, on aura peut-être un « bop-bop » quand une moto, un piéton ou une voiture arrivent vers nous, dans un angle mort ou qu’ils sont masqués.

Pour plus de détails, cliquez ici.