Vers des prévisions météo plus fiables ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Innovation est une chronique de l'émission Deux heures d'info
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

Bonjour Anicet Mbida. Ce matin, vous nous parlez d’une technique qui améliore les prévisions météo.

On va enfin pouvoir croire Laurent Cabrol quand il nous annonce de la pluie quelque part. On s’est tous fait avoir un jour (même si ce n’est pas le cas en moment avec tous les orages). On nous dit qu’il va pleuvoir. Donc on prend son parapluie, son imper et ses bottes. La journée passe… et en fait, rien ! Pas une goutte. Pourtant on voyait bien la pluie se déplacer sur les radars.

Alors qu’est-ce qu’il s’est passé ? Il se trouve que parfois, les gouttes de pluie s’évaporent totalement avant d’arriver au sol. Il pleut vraiment en altitude, mais tout s’évapore dans le ciel. Rien n’arrive sur nos têtes. C’est pour ça qu’on pense que Laurent Cabrol s’est trompé.

Eh bien, il existe maintenant une technique qui prend en compte cette évaporation et qui dira si la pluie touchera le sol ou pas. Donc si on risque vraiment d’être mouillé.

J’imagine que ce sera surtout valable pour les averses

Oui, c’est là où ce sera le plus flagrant. Mais comme cette technique est capable d’évaluer la quantité de pluie qui va toucher le sol, elle sera aussi très précieuse pour estimer plus précisément l’ampleur d’un déluge par exemple et mieux anticiper les inondations.

Ce sont des scientifiques de l’Université du Missouri aux États-Unis qui ont mis cette technique au point. Si vous voulez plus de détails, leur recherche vient d’être publiée dans le journal de l’hydrologie.