Une technique pour empêcher les enfants d'utiliser le téléphone des parents : vérifier la taille des doigts sur l'écran tactile

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Innovation est une chronique de l'émission Deux heures d'info
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

Ce lundi, on innove dans la sécurité des portables avec une technologie qui empêche les enfants d'utiliser le téléphone de leurs parents.

Car même si on verrouille le téléphone par empreintes digitales ou par reconnaissance faciale, beaucoup d’enfants connaissent le code de leurs parents. Donc ça ne sert à pas grand-chose. Et quand ils n’ont pas le code, ils tapent n’importe quoi, plusieurs fois, ce qui finit par bloquer le téléphone pendant 10, 20 minutes ; voire une heure.

Une équipe de chercheurs chinois et californiens a eu une idée géniale : utiliser la taille de la trace que laisse le doigt sur l’écran tactile pour déterminer l’âge de celui qui l’utilise.

C’est tout bête. Les doigts des enfants sont beaucoup plus fins que les nôtres. Quand ils appuient sur l’écran, la surface touchée est beaucoup plus petite. Donc il est finalement très facile de savoir si c’est un adulte ou un enfant qui utilise l’appareil.

Concrètement, comment ça va fonctionner ? Il faudra installer une application pour bloquer les enfants ?

Pour le moment, les chercheurs ont mis au point la méthode qui permet de reconnaître les petits doigts des enfants ainsi que leurs mouvements sur l’écran. Ils ont aussi créé une application de test.

Mais l’objectif reste d’intégrer la technique directement au système du téléphone, de tous les téléphones, mais aussi des tablettes. On pourrait ainsi bloquer automatiquement l’accès à certaines applications, empêcher de faire des achats sur internet ou même tout simplement bloquer l’utilisation de l’appareil.

Le mois dernier, des actionnaires d’Apple lui ont écrit une lettre ouverte demandant de prendre très au sérieux le problème d’addiction des enfants aux écrans. Ils insistaient sur le fait qu’Apple, par sa puissance, devait aider les parents (souvent dépassés) à limiter le temps devant les écrans.

Et qu’est-ce qu’ils ont répondu ?

Qu’ils y travaillaient, qu’ils allaient ajouter un contrôle parental un peu plus poussé dans les futures versions de leur système.

On l’a dit, ils ne pourront pas se contenter d’un code ou d’un mot de passe. Donc, pourquoi ne pas utiliser la technique des petits doigts. Ce sera plus difficile à contourner, car, même si l’enfant utilise deux doigts, on verra deux petits doigts de gamin et pas un gros doigt adulte.