Une fenêtre transformée en refuge en cas d'incendies

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Innovation est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

Ce matin, une innovation qui pourrait sauver des vies : une fenêtre qui se transforme en balcon refuge en cas d’incendie.

Il faut s’imaginer une fenêtre classique qui s’ouvre normalement vers l’extérieur. La différence ? C’est un cadre un peu plus épais que d’habitude parce qu’à l’intérieur est caché un mécanisme qui permet de basculer en mode incendie. Dans ce mode, la fenêtre va s’ouvrir comme un soufflet et créer un petit tunnel dans lequel on peut se réfugier pour se protéger du feu et des fumées. En fait, c’est comme si le cadre de la fenêtre se dépliait en accordéon pour créer un mini balcon-refuge en attendant les secours. Il faut juste ne pas avoir le vertige.

yanko design

Et c’est assez solide ? À combien peut-on tenir sur cette fenêtre balcon ?

C’est assez petit donc deux adultes ou un adulte et deux enfants, pas plus. Mais l’objectif, c’est d’y rester le moins de temps possible. Car dès que l’on enclenche le mode incendie, les secours sont alertés automatiquement. Un pompier, contacté par Europe 1, rappelait que les délais d’intervention sont en moyenne de huit min dans les grandes villes. Or les victimes ont tendance à s’affoler et à avoir ce mauvais réflexe d’essayer de sauter de la fenêtre, parfois de très haut, plutôt que de se calfeutrer (le petit linge humide au bas des portes) et d’attendre sagement les secours. Avec ce genre de fenêtre, on aura une sécurité supplémentaire puisqu’elle se referme derrière soi pour bloquer le feu et les fumées.

D'où vient cette technologie ?

De Chine. On la doit à des étudiants de l’Académie Lu Xum. Ils l’ont appelée X-Space. Et on note déjà, pas mal d’intérêt des spécialistes du bâtiment qui aimeraient la décliner en différentes tailles et formes de fenêtres. Donc après les détecteurs de fumées, les extincteurs et les portes coupe-feu, peut-être qu’un jour, ce sont ces bulles de protection incendie qui seront obligatoires sur les fenêtres des immeubles.