Une caméra multicouche pour lire des livres sans les ouvrir

  • A
  • A
Innovation est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

On dit souvent qu’il ne faut pas juger un livre par sa couverture mais on peut désormais lire un livre sans le toucher.

Alors que sa couverture est refermée ?

Oui, c’est ce que viennent de faire des scientifiques du MIT. Ils ont mis au point une sorte de caméra multicouche, capable de rendre certaines pages transparentes et d’autres visibles.

Cela ressemble aux rayons X sauf qu’ils ont utilisé des rayons T, des tétrahertz, qui ont un pouvoir beaucoup plus pénétrant et qui sont capables de faire la différence entre de l’encre et une page blanche.

C’est ainsi qu’ils ont réussi à identifier correctement les pages d’un livre et à récupérer chaque lettre, sur chacune des pages, sans aucune erreur.

Belle performance, mais à quoi ça peut servir ?

La technique intéresse énormément les bibliothèques et les musées qui ont des livres très anciens. Tellement fragiles, que l’on ne peut même plus les toucher sans les abîmer. Avec cette technique, on va pouvoir les lire et même les scanner, sans avoir les ouvrir. Certains livres n’ont jamais été ouverts, vous imaginez ce qu’ils pourraient nous apprendre.

Et comme il s’agit d’une technique de lecture multicouche, elle pourrait un jour remplacer les chargeurs feuille à feuille des photocopieurs. Du coup, on n’aurait plus besoin d’enlever les agrafes pour photocopier un paquet de feuilles.

Ces tétrahertz, pourquoi n’en a-t-on pas entendu parler avant ?

Parce qu’on manquait d’outils pour les émettre et les détecter. Mais depuis quelques années, le domaine est en plein essor.

Tout d’abord parce que ces ondes ne sont pas nocives et qu’elles permettent de voir à travers le béton, les vêtements, le plastique ou le papier. On les utilise donc beaucoup pour contrôler la qualité des produits encore dans leur emballage, par exemple. D’ailleurs, vous ne serez pas surpris d’apprendre que les scanners corporels de certains aéroports utilisent de l’imagerie tétrahertz.

Donc on n’a pas fini de parler des rayons T.

Pour plus d’informations :

https://www.youtube.com/watch?v=6i25SuJzb0A

https://www.youtube.com/watch?v=pUzSRwXMqOc

https://tctechcrunch2011.files.wordpress.com/2016/09/terahertzbook.gif