Sève électrique : les arbres transformés en batterie

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Innovation est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

Ce matin, une innovation très utile en camping ou en randonnée. Demain, on pourrait recharger nos téléphones en les branchant directement sur les arbres.

On va transformer nos forêts en batteries géantes.

Tout part d’un tour de force technologique réalisé par l’Université de Linköping en Suède. Ils ont réussi à créer des circuits électriques à l’intérieur d’une rose, en lui faisant absorber un liquide conducteur. Pour schématiser, c’est comme si la sève de la plante devenait un réseau de fils électriques.

En utilisant cette sorte de "sève électrique", ils sont parvenus à faire une batterie et à stocker de l’électricité.

Une batterie rechargeable ?

Rechargeable des centaines de fois, comme les piles ou les batteries de nos appareils électroniques.

Et ça ouvre un tas de possibilités. On pourrait, par exemple, stocker les surplus de l’énergie éolienne ou solaire directement dans nos forêts.

Pas besoin de construire de grosses batteries chimiques polluantes. On aurait des batteries végétales, vertes, au sens propre comme au figuré. Et au passage, les randonneurs pourraient recharger leurs portables.

Ça parait fou : des arbres avec des prises pour recharger son téléphone ?

Pas seulement des téléphones, on pourrait également envisager la recharge de voitures électriques ou de réverbères. 

Ils ont réussi à créer des sortes de circuits électriques dans la plante. Donc on peut aussi imaginer transformer les feuilles des arbres en panneaux solaires, donc avoir des forêts capables de produire et de stocker l’électricité.

Vous imaginez ? De vrais arbres qui pourraient remplacer les vilains champs de panneaux solaires.

Pour plus de détails, cliquez ici.