Scout : le système d'alarme anti-astéroïde

  • A
  • A
Innovation est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

Apparemment, on a tous eu très chaud lundi, puisqu’un astéroïde a frôlé la terre. C’est le premier à avoir déclenché l’alarme d’un tout nouveau système de surveillance.

Un système baptisé Scout et qui commence tout juste à être testé par la Nasa. Son rôle est simple, dès qu’un télescope repère un objet en mouvement dans le ciel, il est placé sous surveillance, sa trajectoire est recalculée toutes les heures et l’alerte est donnée s’il y a risque de collision avec la terre.

Il ne sera vraiment opérationnel que dans un an. Mais apparemment, il fonctionne déjà puisque c’est lui qui a repéré le fameux astéroïde et qui a calculé un passage très près de la terre, mais sans collision.

"Très près", ça veut dire à quelle distance ?

Un peu moins de 500.000 kilomètres. Cela paraît beaucoup, mais c’est simplement un peu plus que la distance entre la terre et la lune, donc il nous a vraiment frôlés.

Le Scout avait repéré l’astéroïde la semaine dernière, six jours avant. Donc, s’il devait s’écraser sur terre, nous aurions eu suffisamment de temps pour évacuer la zone.

Parce qu’heureusement, il n’était pas énorme : entre cinq et 15 mètres de diamètre, mais déjà de quoi faire de gros dégâts.

Et s’il avait été beaucoup plus gros ? Comme celui qui a anéanti les dinosaures ?

La bonne nouvelle, c’est qu’il aurait été repéré des années, voire des dizaines d’années avant. La mauvaise, c’est que rien n’est encore prêt pour nous protéger. Les premières expérimentations ne commenceront pas avant 2020.

L’Agence Spatiale Européenne et la Nasa travaillent, par exemple, sur une sorte de vaisseau kamikaze, que l’on enverrait s’écraser sur l’astéroïde afin de dévier sa trajectoire de quelques centimètres. Car quelques centimètres d’écart, sur une distance de milliers de kilomètres, pourraient permettre d’éviter la terre.

D’où l’importance d’un système d’alerte qui prévient le plus tôt possible.

Pour plus de détails, cliquez ici.