Salon de l’auto de Tokyo : la mélodie du moteur des voitures électriques

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Innovation est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

Toute cette semaine a lieu le Salon de l’auto de Tokyo où l’électrique est évidemment à l’honneur.

Avec une tendance : des constructeurs qui cherchent à se distinguer, non plus avec le moteur ou le design, mais avec le son de leurs voitures électriques.

On dit souvent que le bruit du moteur fait la personnalité de la voiture. Sauf qu’une voiture électrique ne fait pas bruit. Donc désormais, les constructeurs embauchent des musiciens pour composer la mélodie, le bruit, que fera leur moteur électrique.

Le dernier en date, c’est Nissan. Très fier de ce qu’il appelle son Canto.

Cela fait penser à un son de soucoupe volante mélangé au THX, le bruit qu’il y avait avant les films.

Ils n’étaient pas les seuls au salon de Tokyo à s’inspirer des bruitages de science-fiction. Il y a aussi Hyundai, Kia, Mitsubishi, Toyota… Tous ont désormais ajouté une mélodie à leur moteur électrique.

L’objectif ? Que l’on puisse reconnaître la voiture rien qu’à sa musicalité. Mais j’imagine déjà la cacophonie en ville quand des dizaines de voitures électriques vont jouer chacune sa "mélodie du moteur".

Pourquoi ils ne les laissent pas tout simplement silencieuses ?

Pour des raisons de sécurité. Une voiture totalement silencieuse, on ne l’entend pas arriver. Pire, on ne l’entend pas reculer ce qui provoque des accidents avec les piétons.

C’est pourquoi, à partir de 2019, toutes les voitures électriques ou hybrides devront ajouter un bruit en dessous de 20 km/h pour avertir les piétons.

Les Français ont déjà pris un peu d’avance : la Zoé de Renault propose, par exemple, trois ambiances moteurs différentes. Les Autolib font un bruit de cigales.

Il n’y a que les Tesla qui, pour l’instant, ne font aucun bruit. Mais cela ne devrait pas durer. Eux aussi composent leur mélodie en secret. Parce qu’à partir de 2019, le bruit sera obligatoire et impossible à désactiver.

On pensait que les voitures électriques allaient être silencieuses et nous reposer un peu les oreilles. C’est raté. On aura un concert de soucoupes volantes.