ReWalk Robotics : une combinaison qui permet aux handicapés de marcher

  • A
  • A
Innovation est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

L’innovation, c’est une combinaison pour que les personnes en fauteuil roulant puissent marcher à nouveau.

Certains diront que ce n’est pas nouveau, qu’ils ont déjà vu des exosquelettes, ces amures comme celle d’Iron Man, qui permettent aux paralysés de marcher.
Le problème, c’est que ces armures pèsent des dizaines de kilos et qu’elles sont plutôt encombrantes.
Donc ce qu’on aimerait, c’est quelque chose de discret qu’on puisse porter un peu comme un vêtement.
C’est ce viennent de mettre au point les ingénieurs de ReWalk Robotics.
Ils ont créé la première combinaison exosquelette souple qui pèse moins de cinq kilos.
 
Mais si c’est souple, comment ça peut aider à marcher ?

Ça ressemble à une combinaison d’alpiniste sauf qu’à la ceinture, il y a une sorte de banane avec des moteurs à l’intérieur.
Les moteurs vont tirer sur des câbles, plier les genoux et reproduire un mouvement de marche.
C’est un système qui commence à être testé dans hôpitaux militaires américains.
 
Ça fonctionne pour tous les types de paralysie ?

Malheureusement non. Comme c’est un exosquelette souple, il n’a pas la force nécessaire pour maintenir un paraplégique debout sur ses jambes.
En revanche, si on souffre d’un AVC ou de la maladie de Parkinson. Donc si on peut se lever, mais qu’on a du mal à marcher, ce système peut vraiment aider à se déplacer sans effort.
L’objectif, c’est qu’à terme, il puisse remplacer les déambulateurs et même remplacer carrément les béquilles.