RemoveDebris : une mission pour éliminer les déchets de l'espace

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Innovation est une chronique de l'émission Deux heures d'info
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

On se souvient de la scène culte du film Gravity avec la collision entre la navette et des centaines de débris spatiaux. Une mission va partir pour éviter que ça se produise pour de vrai.

La mission "RemoveDebris", une sorte de camion poubelle de l’espace piloté par le centre spatial de l’université de Surrey en Angleterre.

En 60 ans d’exploration spatiale, savez-vous combien il y aurait de débris là-haut ? Pas loin de 7.000 tonnes ! Il y a de tout : des morceaux de fusées, des satellites abandonnés et même des brosses à dents et des clés à molette perdues par les astronautes.

Même si la plupart de ces débris sont minuscules (moins de 10 centimètres), comme ils se déplacent à plus de 28.000 km/h, imaginez les dégâts si on venait à les croiser. Donc l’objectif de cette mission sera de tester des techniques de nettoyage de l’espace pour éviter une catastrophe (comme dans le film Gravity).

Comment ils comptent s’y prendre ?

Deux accessoires doivent être testés : d’abord un filet géant qui va tout ramasser sur son passage comme un balais. C’est pour les morceaux les plus petits. Ensuite, ce sera un harpon pour hameçonner les débris les plus gros. Il faut savoir qu’au-dessus de nos têtes, il y a Envisat, un satellite Européen en panne qui fait la taille d’un bus. Il erre depuis des années dans l’espace. On aimerait donc le harponner, le dévier et l’envoyer se consumer dans l’atmosphère avant qu’il ne percute d’autres satellites.

Il y a déjà eu des accidents de ce type ?

Oui, plusieurs. Des satellites ont déjà été détruits. Les panneaux solaires de la station Mir ont été endommagés. Plus récemment, l’année dernière, une des vitres de la station spatiale internationale avait été fêlée.

Pour éviter ce genre d’incidents, aujourd’hui on blinde les engins spatiaux. On a également mis en place une surveillance des débris les plus gros. Mais il faudra un jour commencer à nettoyer l’orbite. C’est pour cela que cette mission est importante.

Il suffirait d’un petit boulon sur la mauvaise trajectoire et Boum ! Plus de satellite de prévisions météo  

Pour plus de détails, cliquez ici.