Refaire une recette avec une simple photo

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Innovation est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

On peut désormais avoir la liste des ingrédients d’un plat et même la recette, à partir d’une simple photo ?
Ce n’est pas une application gadget, c’est le résultat d’une recherche du MIT (le célèbre institut américain). Ils ont mis au point une intelligence artificielle capable de reconnaître les aliments. Et de dire, par exemple, si l’on a affaire à du poisson ou de l’asperge, et ce, même quand ils ont été frits, grillés ou bouillis. Ils lui ont aussi fait avaler plus d’un million de recettes avec les photos et la liste des ingrédients. C’est comme cela qu’ils arrivent à affiner le résultat et à trouver les recettes les plus proches.
J’ai un peu de mal à le croire. Ça marche vraiment ?
Évidemment, ce n’est pas parfait. Mais dans 65% des photos qu’on lui a présenté, le système arrive à retrouver les principaux ingrédients et à suggérer une recette. D’après leurs tests, cela fonctionne très bien sur les desserts (muffin, cheese-cake, tartes). En revanche, il a plus de mal avec les sauces et quand il y a des mélanges (une ratatouille par exemple).
Je l’ai testé sur un salé aux lentilles, ça marche. Mais sur un bœuf Stroganoff, là par contre, il panique. Mais c’est encore de la recherche. Le système va s’améliorer au fur et à mesure qu’on lui ajoutera des photos et des recettes.
Ça va donner quoi à la fin ? Une application pour téléphone portable ?
Il y a des chances. Les travaux intéressent déjà des géants comme Google ou Facebook avec Instagram. Ils pourraient savoir ce que l’on mange rien qu’en regardant les réseaux sociaux. Mais l’objectif des chercheurs reste surtout d’arriver à donner la valeur nutritionnelle de ce qu’on mange : on prendrait la photo de son plat et il pourrait nous dire : "Attention, il y a des féculents. Donc vu ce que t’as mangé ce midi, ce n’est pas une bonne idée si tu veux perdre les kilos de cet été."
Qui sait, peut-être qu’un jour on pourra faire une photo de ses lasagnes, découvrir qu’il y a du cheval dedans et ainsi éviter les arnaques sur les étiquettes.