PLOS Genetics : le climat serait responsable de l'épaisseur du nez

  • A
  • A
Innovation est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

On sait désormais pourquoi certains d’entre nous ont des nez fins, larges ou épatés. Ce serait à cause du climat.

C’est ce que révèle une étude publiée dans la revue scientifique américaine PLOS Genetics.

On y apprend que la sélection naturelle aurait favorisé les nez étroits dans les climats froids et secs, alors que dans les régions chaudes et humides, les nez sont naturellement plus larges.

Comment ça s’explique ?

Il faut savoir que l’air froid et sec n’est pas bon pour les voies respiratoires. Donc il semblerait qu’un nez plus étroit permette de réchauffer le flux d’air et de l’humidifier avant qu’il n’atteigne les poumons.

Et ce serait une des raisons pour laquelle tous ceux dont les ancêtres viennent dans pays froids ont un nez beaucoup moins épaté que les autres.

Il y a beaucoup de réserves. Il y a d’autres raisons ?

Ce sont les scientifiques qui sont très prudents. Parce qu’il s’agit d’évolution sur des millions d’années. Donc il y a aussi une part de hasard.

Ça pourrait être aussi, tout simplement, une question d’attirance sexuelle. Que l’on préférait s’accoupler avec un nez étroit, ce qui aurait marginalisé les nez larges.

Mais la théorie du climat semble quand même la plus plausible.

Est-ce que ça veut dire qu’avec le réchauffement climatique, nos descendants retrouveront des nez plus larges ?

Non ! Il y a peu de chances.

La médecine a fait de tels progrès qu’elle a pris le pas sur la sélection naturelle.

Pour plus de détails, cliquez ici.