Photos volées : une astuce à base d'ampoules clignotantes pour les éviter

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Innovation est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

Ce jeudi, on parle d’une technique très astucieuse pour empêcher les photos volées.

Il existe désormais une technique pour empêcher de faire des photos ou des vidéos dans les endroits interdits.

On pense aux expositions, aux cinémas ou aux spectacles, partout où on veut éviter les enregistrements pirates. On pense aussi aux laboratoires ou aux usines pour empêcher les fuites : le fameux gadget à la mode que l’on veut garder secret, mais que l’on retrouve en photo sur tous les sites internet.

Cela fait des années que l’on cherche la parade. On la pensait impossible à trouver maintenant que tout le monde se promène avec un téléphone portable et qu’il y a des caméras miniatures.

Des chercheurs de l’université de Californie-San Diego y sont arrivés. En plus, leur technique est toute simple : faire clignoter très rapidement toutes les ampoules d’un éclairage.

À part donner mal à la tête, qu’est-ce que ça fait ?

Cela perturbe complètement les capteurs des appareils numériques : les photos et les vidéos seront comme striées avec de grosses bandes noires. Alors qu’à l’œil nu, on ne se rendra compte de rien et on n’aura pas mal à la tête.

Il se trouve que les appareils photo sont beaucoup plus sensibles que nos yeux aux variations de lumière. À partir d’une certaine fréquence, nous ne nous rendons même plus compte qu’une ampoule clignote, alors que l’appareil, lui, va l’enregistrer.

C’est un peu comme lorsque vous regardez la télévision. On ne voit rien de spécial. Pourtant dès qu’on la filme, on voit apparaître des bandes noires qui défilent.

Et ce système fonctionne partout, même en plein soleil ?

Non, il ne fonctionne qu’en intérieur. C’est la seule limite. Il faut absolument avoir un éclairage artificiel que l’on puisse contrôler avec des ampoules LED.

En revanche, les chercheurs ont découvert qu’en jouant sur la fréquence du clignotement, ils pouvaient choisir le type de bandes qui masqueront les photos.

Ils ont même réussi à créer des bandes tellement fines qu’elles sont quasiment invisibles à l’œil nu, mais que l’on peut facilement repérer avec un programme.

Et là, ça devient machiavélique. On vous dit qu’il est interdit de prendre des photos. On vous laisse faire. Mais si vous les publiez, on sera capable de vous retrouver.

Pour plus de détails, cliquez ici.