Passages piétons : un affichage intégré dans la chaussée à la place des feux rouges

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Innovation est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

Cela va faire 80 ans que l’on traverse les mêmes passages piétons. Ça va enfin changer !

Ce lundi, une nouvelle façon d’améliorer la sécurité des passages piétons : remplacer les feux rouges par un affichage intégré dans la chaussée.

Il y a quelques mois, on parlait de feux rouges intégrés directement au sol pour tous ces piétons qui marchent les yeux rivés sur leur téléphone portable.

L’idée était déjà d’améliorer la sécurité, puisque l’on a tendance à regarder vers le sol, plutôt qu’en l’air, quand on se déplace.

Le même principe a été repris pour gérer un passage piéton dans son ensemble. Donc, il n’y a plus de feu rouge, mais des centaines de petites ampoules LED intégrées directement à la chaussée. En fait, c’est comme si la route et les trottoirs étaient transformés en écran géant sur lequel on peut afficher des instructions, en fonction de la position des piétons et de la circulation.

Ça veut dire que les feux rouges seront affichés directement sur la route ?

Oui, et cela va beaucoup plus loin.

L’intersection est bourrée de caméras et de capteurs. Donc lorsqu’un piéton s’approche du trottoir pour traverser, on lui dessine des bandes blanches pour qu’il puisse passer. Et on affiche des marques très claires devant les voitures pour laisser un espace de sécurité suffisant. À l’inverse, s’il y a déjà des voitures engagées, le trottoir affichera des marques rouges "attention, interdiction de traverser".

C’est Umbrellium, un groupe d’urbanistes et de designers qui a conçu ce passage piéton. Il est testé depuis quelques jours au sud de Londres.

Cela ne risque pas poser plus de problèmes avec ceux qui brulent les feux ou qui traversent en dehors des clous ?

Ce sera tout l’intérêt de cette expérimentation. Mais, en principe, le système analyse toutes les trajectoires, toutes les vitesses, des piétons comme des voitures. Donc il est même capable d’anticiper un enfant qui court après son ballon. Dans ce cas, il dessinera un couloir de protection sur la chaussée. Idem, si une voiture se comporte mal. Elle sera entourée d’un "cercle de la honte", avec un message "Vous allez avoir une amende".

En tout cas, le design de nos passages piétons n’avait pas évolué depuis les années 1940. À l’heure où on parle de ville intelligente, il est bien que l’on s’y intéresse enfin.

Pour plus de détails, cliquez ici.