Ooho : des capsules d'eau comestibles

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Innovation est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

On va peut-être en finir avec toutes ces bouteilles en plastique qu’on n’arrête pas de jeter.

Il va maintenant y avoir des bouteilles d’eau comestibles.

Des bouteilles d’eau que l’on avale cul sec même !

Elles ne ressemblent pas aux bouteilles d’eau avec un bouchon que l’on connaît. Il faut plutôt imaginer une grosse goutte d’eau enfermée dans une capsule molle, transparente, à peu près de la taille d’une balle de ping-pong.

En fait, c’est comme un petit sac avec une gorgée d’eau à l’intérieur.

Et comme ce sac n’a aucun goût et qu’il est conçu à base d’algue, on peut l’avaler sans risque. Et on ne laisse plus aucun déchet en plastique derrière soi.

Mais ce n’est pas très hygiénique. On n’a peut-être pas les mains propres, elles peuvent avoir traîné partout ces capsules.

Rassurez-vous, on n’est pas obligé de les manger. Comme c’est de l’algue, la pellicule se composte très facilement.

Ensuite, il y a deux enveloppes l’une sur l’autre. Donc on peut l’éplucher comme un fruit avant de l’avaler ou juste percer un trou et boire ce qu’il y a l’intérieur.

Ça s’appelle Ooho. Ce sont des étudiants d’une université anglaise qui ont cette idée il y a 3 ans. Et depuis, ils cherchaient la bonne formule pour produire une enveloppe suffisamment résistante. Ils l’ont enfin trouvée !

Et ça va coûter combien ?

Quelques centimes. Selon eux, ça revient moins cher qu’un emballage plastique.

Donc ça peut révolutionner le conditionnement de l’eau. On pense évidemment aux pique-niques, aux festivals ou aux manifestations sportives.

Vu l’état de la chaussée après un marathon par exemple, là, on pourra se ravitailler avec des petites boules d’eau que l’on avale directement.