On a réussi à cloner des singes avec la même méthode que la brebis Dolly

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Innovation est une chronique de l'émission Deux heures d'info
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

Une prouesse scientifique inquiétante, on a réussi à cloner des singes avec la même méthode que la brebis Dolly. Est-ce que ce n’est pas la dernière étape avant le clonage humain ?

Évidemment, c’est la première chose à laquelle on pense.

Vous vous souvenez peut-être de la controverse après la naissance de Dolly en 1996. À l’époque, on s’inquiétait déjà des conséquences d’un éventuel clonage humain. Mais le soufflet est peu à peu retombé, car, malgré toutes les tentatives depuis 22 ans (on a cloné des vaches, des chiens, des souris…), on n’avait jamais réussi à cloner des primates. Donc on pensait que c’était impossible.

Or des chercheurs chinois viennent d’annoncer la naissance non pas d’un, mais de deux bébés macaques clonés. Donc cette fois, ce n’est plus un fantasme. L’homme et les signes sont génétiquement très proches. Donc tout ce que l’on fait chez l’un, peut théoriquement se faire chez l’autre.

Il n’y a pas de règles éthiques pour encadrer tout ça ?

Si. D’ailleurs, même les chercheurs chinois qui ont réalisé le clonage insistent sur l’urgence de renforcer ces règles.

Pour eux, l’intérêt n’est pas d’arriver à créer des doubles d’humains, mais de pouvoir tester des variantes de médicaments sur des animaux parfaitement identiques.

Ça n’empêchera pas un apprenti sorcier d’essayer de créer son double ?

Non, c’est vrai. Mais il faut quand même rappeler qu’un clone n’est pas un double adulte. C’est un bébé génétiquement identique qui va grandir dans un environnement totalement différent.

Donc si on clonait Donald Trump par exemple, dans 70 ans son jumeau génétique serait peut-être totalement différent. Il n’y a qu’à voir les vrais jumeaux. Ils naissent en même temps. Pourtant, ils ont souvent des caractères différents.

Mais on a ouvert une boîte de Pandore.