MogAI : le programme qui avait prévu la victoire de Donald Trump

  • A
  • A
Innovation est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

L’innovation, ce matin, c’est un programme informatique qui avait prédit la victoire de Donald Trump dès le mois d’octobre.

On se dit que ce n’est pas un hasard, puisqu’il avait déjà prévu les trois dernières élections américaines.

Avec celle-ci, on arrive à quatre d’affilée durant 12 années d’élections présidentielles. Il a aussi prévu correctement les primaires démocrates et républicaines. Donc évidemment, on commence à regarder ce programme de près.

Il s’appelle MogAI et n’a pas été développé aux États-Unis mais en Inde, en 2004, par des spécialistes de l’intelligence artificielle. Le mois dernier, son auteur avait envoyé un tweet à Hilary Clinton, lui disant ne pas se laisser griser par les sondages, qu’elle risquait d’avoir des surprises. À l’époque évidemment, personne n’y a fait attention.

Comment fonctionne ce programme ?

Ses créateurs expliquent qu’ils ne lui ont pas donné de règles. Il apprend tout seul la popularité des candidats à partir de millions de sources sur internet. Ça peut être des forums, des moteurs de recherche, des vidéos ou des réseaux sociaux. De là, il arrive à en déduire l’attachement envers un candidat.

Est-ce qu’il fonctionne sur d’autres élections, les présidentielles Françaises par exemple ?

Non, pour cela ils devraient tout réécrire afin qu’il analyse des sources françaises. Ce qu’ils ne feront jamais, puisque leur cœur de métier, c’est la médecine prédictive. Les élections servaient juste à tester leur moteur.

Enfin, il faut relativiser. En statistique, pour prévoir quatre résultats de présidentielles sur quatre, on a une chance sur 16. Donc soit, ils sont bons, soit ils ont eu de la chance. Mais ils seront vraiment impressionnants quand ils pourront en prédire 10 ou 15 d’affilée.