Lutte contre la pollution : des forêt verticales dans les grandes villes

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Innovation est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

Ce matin, une solution radicale pour éliminer la pollution au CO2 dans les grandes villes : replanter des forêts, mais comme il n’y a plus de place, on les plante à la verticale.

Il faut s’imaginer un gratte-ciel avec des milliers d’arbres sur les balcons et sur le toit, qui vont absorber le vilain gaz carbonique, les particules et produire de l’oxygène.

On commence à en construire à Nankin en Chine. Nankin, c’est une ville extrêmement polluée.

Deux tours sont prévues : un hôtel et des bureaux, l’un de 100 mètres de haut, l’autre de 200. En tout, il y aura plus de 1.000 arbres et 2.500 arbustes. Et l’ensemble devrait produire 60 kilos d’oxygène par jour et absorber 25 tonnes de CO2 par an. C’est énorme, c’est ce qu’émettent 10 Twingo chaque année.

En plus, ce sera plus joli à regarder que des tours en béton.

Des milliers d’arbres ? Il n’y a pas un risque que les racines finissent par fissurer les murs ?

À priori, non. Ce n’est pas un projet farfelu. C’est Stefano Boeri, un architecte italien, qui est derrière. Il a trouvé une technique pour régler les problèmes de racines, de poids ou d’irrigation. D’ailleurs, il avait déjà construit une tour test il y a cinq ans à Milan. Elle est toujours debout, donc à priori, ça marche.

C’est vraiment un concept intéressant puisqu’avec les deux tours chinoises, on aura l’équivalent d’une plantation de trois hectares de forêt en plein centre-ville. Ce qui aurait été impossible à faire à plat.

Y a-t-il des projets équivalents en Europe ?

Des projets, mais rien de signé.

À Bruxelles, par exemple, un architecte propose carrément trois tours de 90 mètres de haut avec 30.000 plantes. Là, on parle de 175 tonnes de CO2 absorbées par an. Mais le projet n’est pas encore validé. Alors que celui de Nankin en Chine devrait être terminé l’année prochaine.