Les astronautes prêts pour l'hibernation ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Innovation est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

Ce matin, la science rattrape la fiction puisque l’on se prépare à tester des capsules d’hibernation pour les voyages intersidéraux.

Oui, exactement comme dans “2001 l’odyssée de l’espace”, “Interstellar” ou récemment le film “Passengers” avec Jennifer Lawrence.

C’est une société américaine financée par la Nasa qui y travaille. Elle s’appelle SpaceWorks. Et elle met au point un système qui va endormir les astronautes et abaisser leur température corporelle à 32°. A cette température, tous les organes fonctionneront au ralenti. Ils consomment moins d’énergie et on ne sent plus passer les 6-7 mois de voyage vers mars, par exemple.

On est sûr que ça marche ? Qu’on peut se réveiller ?

En théorie, oui. En fait, ils sont encouragés par ce qui est arrivé à un alpiniste japonais. Il est tombé en montagne, s’est cassé le bassin, a perdu beaucoup de sang, perdu connaissance. Mais on l’a retrouvé vivant au bout de 24 jours. Un record. Donc tous les scientifiques ont étudié son cas. Et l’objectif de SpaceWorks maintenant c’est d’arriver à faire hiberner quelqu’un pendant au moins un mois, en étant sûr de pouvoir le réveiller.

Pourquoi on veut absolument faire dormir les astronautes ? Thomas Pesquet, lui, ne s’ennuie pas, six mois dans l’espace.

On est obligé à cause du poids. S’il hiberne, l’équipage consommera deux fois moins d’oxygène et de nourriture. Du coup, la fusée pourra embarquer deux fois moins de carburant. Ils doivent hiberner pour des raisons économiques.

Les premiers tests commencent sur des animaux dès l’année prochaine, avant d’essayer sur l’homme dans la station spatiale internationale.