Finie la démarche de scaphandrier en sortant des pistes grâce aux chaussures de ski souples

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Innovation est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

La saison de ski vient de démarrer. Vous avez trouvé des chaussures de ski avec lesquelles on n’a plus cette fameuse démarche de scaphandrier.

Oui, une démarche un peu ridicule parce que les chaussures sont tellement rigides que l’on est obligé de marcher sur les talons, les doigts de pieds en l’air. Je ne sais pas si ça vous est déjà arrivé, mais à force de marcher de cette façon, à la fin de la journée, on a les pieds en compote, ça fait un mal de chien.

Eh bien, il existe maintenant des chaussures de ski. Tout aussi rigides. Qui maintiennent autant les chevilles. Mais capables de se transformer en après-skis. Donc on pourra enfin marcher normalement dès que l’on a enlevé ses skis. On pourra même conduire avec.

Comment ça, elles se transforment en après-ski ?

En fait, elles fonctionnent comme les chaussures de snowboard. C’est-à-dire une botte souple et fine avec laquelle on peut marcher et conduire. Et que l’on glisse dans une armature rigide une fois que l’on veut remonter sur ses skis. Avec cette armature, elles ressemblent à des chaussures de ski ordinaires : si on marche avec, on aura la même démarche ridicule. Mais si on l’ouvre en deux et que l’on sort la botte intérieure, on sera beaucoup plus confortable pour traîner au restaurant d’altitude ou déambuler dans la station. Du coup, on aura moins mal aux pieds en fin de journée. C’est un designer suisse qui les a inventées. J’aime beaucoup le nom de sa société : il l’a appelée Dahu comme l’animal qui se déplace le plus facilement sur les pans de montagnes.

Et ça coûte cher ?

C’est du haut de gamme. Donc il faut compter dans les 600€ la paire. Mais on se consolera en se disant qu’il n’y a plus besoin d’après-skis. Finalement, ce que j’aime dans cette invention, c’est qu’elle fait enfin entrer les chaussures de ski au 21ème siècle. En effet, tout a énormément évolué : les skis, les masques, les combinaisons… Mais cela fait 40 ans que l’on a les mêmes chaussures. 40 ans que l’on voit des skieurs extrêmement gracieux sur leurs skis, mais totalement ridicules quand ils les enlèvent.