Express Way : de nouveaux panneaux de signalisation "ultrasoniques"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Innovation est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

Ce vendredi, une technologie qui remplace les panneaux de signalisation par des messages sonores, que seuls les automobilistes entendront.

Imaginez : vous patientez tranquillement au feu rouge. Et quand le feu passe au vert, pas besoin de quitter la route des yeux, vous entendez une petite voix qui dit "allez-y, le feu est vert, allez-y, le feu est vert". Pourtant le piéton, qui est juste à côté du feu, n’entend strictement rien. Les riverains non plus, uniquement ceux qui sont dans les voitures.
C’est ce que permettent de nouveaux panneaux de signalisation dits "ultrasoniques". Ils ont été conçus par des ingénieurs japonais de Nippon Express Way. Ce ne sont pas de simples haut-parleurs sur un poteau. Ils envoient des ultrasons, des sons à très haute fréquence, totalement inaudibles pour l’homme. Ces ultrasons sont conçus de telle manière, qu’une fois qu’ils arrivent sur les vitres ou sur la carlingue d’une voiture, ils se transforment en ondes sonores classiques que l’on peut entendre.

Quel est l’intérêt d’ajouter du son, il suffit de regarder les panneaux ?

Le problème, c’est que les automobilistes sont souvent distraits. Parfois, ils ne voient pas les panneaux. Donc ils pilent sur l’autoroute parce qu’ils se rendent compte au dernier moment qu’il y a un péage (c’est pour cela qu’il y a des ralentisseurs et des amortisseurs).
Il y a aussi le problème des travaux. Les panneaux sont censés être parfaitement visibles. Pourtant il y a régulièrement des accidents, car les gens ont l’habitude de faire le même trajet. Du coup, ils ne font pas attention. Et ils finissent dans les barrières d’une route fermée.
C’est donc le principal objectif de ces panneaux ultrasoniques : prévenir des travaux et des voies fermées avec des messages sonores, pour être certain que même les plus distraits prendront conscience du danger.

C’est encore un projet ou ils sont déjà déployés ces panneaux ?

Les premiers seront installés la semaine prochaine à Okinawa au Japon, justement sur une autoroute ou des voies seront fermées pour travaux.
Mais on peut imaginer d’autres usages. Par exemple, s’il y a du verglas, une voix nous préviendrait "attention, ça glisse". Si on roule trop vite, "Attention, maintenant c’est limité à 80, plus à 90". Une petite voix qui résonne dans la voiture serait plus efficace que des radars pédagogiques qui affichent la vitesse avec une petite tête qui fait la moue.