Des épinards détecteurs d'explosifs

  • A
  • A
Innovation est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

Encore une innovation surprenante ce matin : des épinards détecteurs d'explosifs.

Encore plus fort que les rats démineurs, là, ce sont des épinards qui deviennent fluorescents quand leurs racines décèlent des résidus d’explosifs dans le sol.

Ce sont des chercheurs américains du MIT qui les ont mis au point. Ils ont découvert que les racines sont d’excellents capteurs de la composition chimique du sol et de l’eau. Ils ont donc badigeonné des épinards d’une potion à base de nanotubes qui réagissent si la plante pousse au-dessus d’un obus ou d’une mine par exemple.

Du coup, il suffit d’observer la fluorescence des feuilles pour savoir s’il y a des mines anti-personnelles dans les parages.

Mais il faut d’abord aller les planter ces épinards dans un champ de mines ?

C’est bien le problème. Ils ont fait toutes leurs expériences en laboratoire, dans des éprouvettes et pas du tout en conditions réelles. Ils se rendent donc compte des limites de leur système. C’est pourquoi, ils travaillent maintenant sur d’autres nanotubes, capables cette fois, de détecter des polluants, de la radioactivité ou des changements dans la qualité du sol.

Ils cherchent, en fait, à utiliser les plantes, l’herbe et les arbres comme des capteurs vivants. Leurs feuilles pourraient ainsi nous prévenir s’il y a pollution d’une nappe phréatique, par exemple.

Ça veut dire que les arbres pourraient clignoter en cas de pollution ?

Non, rassurez-vous. Les feuilles vont rester bien vertes. Le changement de couleur ne sera visible qu’avec une caméra infrarouge.

Mais imaginez que l’on parvienne à transformer tous les arbres au bord de nos routes en détecteurs de pollution. Ce serait beaucoup plus efficace que d’installer des capteurs électroniques un peu partout, surtout s’ils sont sur batteries.

Pour plus de détails, cliquez ici.