Climat : un aérosol qui répare la couche d’ozone

  • A
  • A
Innovation est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

Une innovation surprenante ce matin, puisqu’il s’agit d’un aérosol qui répare la couche d’ozone.

Oui, surprenant parce qu’en principe, les aérosols ne sont bons, ni pour le réchauffement climatique ni pour la couche d’ozone. C’est ce qu’on a toujours appris.

Des scientifiques de Harvard ont mis au point un aérosol qui fait tout l’inverse. Non seulement il rafraîchit le climat, mais en plus il reconstitue la couche d’ozone.

Comment c’est possible ?

Ils ont mis des petits cristaux dans leur aérosol, qui une fois pulvérisés dans l’atmosphère, vont renvoyer une partie des rayons du soleil dans l’espace. Résultat : on abaisse la températureà la surface de la Terre.

C’est exactement l’inversedes gaz à effet de serre qui, eux, vont concentrer les rayons infrarouges et réchauffer le climat. 

Donc on se dit qu’en balançant de grandes quantités de cet aérosol dans l’atmosphère, on pourrait atteindre beaucoup plus rapidement l’objectif des 1,5° de la COP21.

Mais est-ce qu’on ne va pas empoisonner l’atmosphère avec tout ça ?

Non justement. C’est toute la magie de leur aérosol. Il est en plus capable de détruire les composants qui dégradent la couche d’ozone pour qu’elle se régénère plus rapidement. Et ça, c’est totalement inédit. (On le rappelle, la couche d’ozone, c’est ce qui nous protège des ultra-violets. Sans elle, c’est cancer de la peau, maladie des yeux assurée.)

Donc que l’on soit bien clair. Cette découverte n’est pas un chèque en blanc. On devra toujours faire des efforts pour réduire les gaz à effet de serre. Simplement, on pourra aller encore plus vite dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Pour plus de détails, cliquez ici.