Chauffage : des radiateurs qui rapportent !

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Innovation est une chronique de l'émission Deux heures d'info
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

L’innovation du jour, c’est un radiateur qui rapporte, pas parce qu’il fait faire des économies mais parce qu’il vire de l’argent tous les mois.

Une idée pas banale, française, que l’on doit aux ingénieurs de la société Qarnot. Depuis quelques années, ils fabriquent des radiateurs un peu particuliers, puisqu’il s’agit de radiateurs ordinateurs !

Vous le savez : plus un ordinateur calcule, plus il chauffe. Parfois tellement, qu’on ne peut même pas le mettre sur ses genoux. Plutôt que de se brûler les cuisses, Qarnot a eu l’idée de transformer les ordinateurs qui chauffent le plus (ceux des salles informatiques) en petits radiateurs. On les installe chez les gens et ils chauffent gratuitement leurs maisons.

Du chauffage gratuit grâce à la chaleur des ordinateurs ?

En fait, c’est une sorte d’échange.

Imaginez qu’une banque doive faire un gros calcul ponctuel. Plutôt que de s’acheter des machines supplémentaires, elle envoie ses calculs à des dizaines d’ordinateurs/radiateurs répartis chez les gens. Plus ils vont calculer, plus ils vont se mettre à chauffer. Donc le chauffage est gratuit en contrepartie des calculs.

La nouvelle version de ce radiateur va encore plus loin puisqu’on vous paie chaque fois que l’ordinateur/radiateur travaille sur des crypto monnaies (des bitcoins par exemple). Il faut savoir que l’on est rémunéré chaque fois que l’on vérifie ce type de transaction. L’ordinateur/radiateur finit donc par rapporter de l’argent, du vrai, viré sur son compte.

Et ça rapporte combien ?

En moyenne, une centaine d’euros par mois. Ce qui n’est pas mal, puisque c’est quasiment deux fois plus que ce que consomme la machine en électricité (elle fait 650 Watts).

Alors ça rapporte, mais ce n’est pas donné. Il faut compter un peu moins de 3.000 euros le radiateur, qui rapporte autour de 100 euros par mois en crypto monnaie.

En crypto monnaie dont le cours pourrait s’effondrer ?

Oui mais l’avantage c’est que le radiateur n’est pas lié à une monnaie en particulier. Il peut basculer à tout moment vers la plus rentable. En ce moment, par exemple, il calcule de l’Ether parce que cela rapporte plus que le Bitcoin.

Le problème, c’est d’avoir mis l’ordinateur dans un radiateur. Donc on ne l’utilisera qu’en hiver. Alors que dans un chauffe-eau, on aurait pu en profiter toute l’année. Il faut savoir que plusieurs piscines municipales sont aujourd’hui chauffées gratuitement par des ordinateurs, idem pour l’eau chaude de plusieurs HLM.