Bientôt moins de publicités envahissantes sur internet

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Innovation est une chronique de l'émission Deux heures d'info
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

Bonjour Anicet Mbida.Ce matin, une bonne nouvelle pour les internautes. Les publicités les plus envahissantes devraient progressivement disparaître des sites web.
Oui, parce que le navigateur web le plus utilisé au monde, Chrome de Google, vient d’intégrer un bloqueur de publicités.
Il ne va pas bloquer toutes les publicités, on rappelle que Google tire plus de 80% de ses revenus de la pub, personne ne va scier la branche sur laquelle il est assis. Mais son navigateur va masquer les publicités les plus insupportables. C’est-à-dire :
- Les pages qui s’ouvrent toutes seules
- Les affiches avec un compte à rebours
- Les panneaux qui couvrent plus de 30% de l’écran
- Les vidéos qui démarrent toutes seules dans un boucan d’enfer.
En fait, il s’appuie sur un code de bonne conduite mis au point par une coalition d’acteurs de la publicité en ligne. Toutes annonces qui ne respectent pas ce code seront tout simplement masquées.
Et ça concerne beaucoup de publicités ?
Visiblement oui. En quelques jours, déjà plus de 40% des sites web ont vu leurs publicités effacées. Car Google va très loin : si une publicité jugée intrusive n’est pas corrigée au bout de 30 jours, ce sont toutes les publicités du site qui seront mises sur liste noire, même les plus discrètes. Donc en ce moment, tout le monde fait le ménage.
Si Google tire la majorité de ses revenus de la publicité, pourquoi il veut les bloquer ?
Parce que pour eux, il vaut mieux un peu de pub que plus de pub du tout. Savez-vous ce que font les plus agacés par la pub ? Ils installent un bloqueur de publicités. Pas un filtre comme Google, un outil qui supprime carrément toutes les publicités sans aucune distinction (en France, cela représente plus de 30% des internautes). Or quand on sait que la plupart des sites internet, les médias notamment, ne vivent que de la publicité. Vous pouvez imaginer l’énorme manque à gagner. 
Donc Google se dit qu’en filtrant les publicités les plus énervantes, cela évitera à certains d’installer un bloqueur. Et à terme, d’entamer ses propres revenus publicitaires.
Finalement, c’est une façon de préserver son marché.
Exactement. D’ailleurs, on remarquera que les publicités qui vous suivent de site en site, ou encore les liens publicitaires, parfois trompeurs, qui s’affichent dans les résultats de recherche, ne sont pas filtrés par Google. Et comme par hasard, c’est avec eux qu’il fait le plus d’argent.