Accident domestique : une solution pour rendre les piles totalement inoffensives en cas d'ingestion

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Innovation est une chronique de l'émission Deux heures d'info
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

Les parents d’une petite fille de deux ans viennent de porter plainte pour homicide involontaire contre un hôpital.

Ses médecins n’avaient pas vu que la fillette avait avalé une pile bouton avant de s’empoisonner.
Ce genre de drame pourrait bientôt ne plus arriver, on a trouvé une solution pour rendre ces piles totalement inoffensives.
Il était temps parce que chaque année, en France, ce sont plus de 1.200 visites aux urgences qui sont dues à une ingestion de pile bouton.
Il faut vraiment faire attention, car les conséquences peuvent être dramatiques. Cela n’a rien à voir avec une pièce que l’on avale. Une pile peut s’ouvrir et libérer des substances toxiques. Pire, elle peut s’activer et bruler les viscères avec un courant électrique. Donc vraiment : urgences obligatoires à la moindre alerte.

Alors quelle est cette solution pour éviter cela ?

C’est d’utiliser un revêtement protecteur, isolant et étanche qui empêche la pile de s’ouvrir en environnement humide. Ce sont des ingénieurs du MIT qui l’ont mis au point. Et l’avantage, avec lui, c’est que la pile ne s’active que lorsque l’on exerce une pression de chaque côté. Donc dans un compartiment à piles, elle va générer de l’électricité. Mais dans l’estomac, elle deviendra aussi inoffensive qu’une pièce de monnaie.
Évidemment, plusieurs fabricants de batteries sont déjà intéressés. Mais en attendant, encore une fois, faites attention aux petites télécommandes, aux cartes de vœux et à tout ce qui peut contenir des piles bouton.