François Bayrou va-t-il se présenter ?

  • A
  • A
L'édito politique est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

François Bayrou s’il est candidat en sera à sa quatrième présidentielle et risque de se prendre le coup de balai qui a dégagé Nicolas Sarkozy

La politique, c’est l’hypothèse d’une candidature Bayrou à la présidentielle. Il soutenait Alain Juppé, c’est François Fillon qui a été désigné par la primaire de la droite, peut-il trouver un accord avec  à François Fillon ? Peut-il le soutenir ?

Non, si on s’en tient aux lignes rouges tracées par François Bayrou hier soir. Non il n’y a pas d’accord possible. Que demande-t-il à François Fillon ? De renoncer à la suppression de 500.000 postes de fonctionnaires, de renoncer au retour aux 39h sans compensation salariale. Autant demander à François Fillon de se renier. La fin des 35 heures et la réduction drastique du nombre de fonctionnaires ce sont des marqueurs de son projet. François Fillon considère que son score à la primaire vaut ratification, approbation de son programme. C’est sur l’austérité, sur la rigueur, sur le sauvetage d’un Etat en faillite qu’il a bâti sa crédibilité. Il l’a martelé, répété : il ne se reniera pas. Le programme c’est le programme c’est à prendre ou à laisser.

Ça veut dire que François Bayrou sera candidat ?

Il l’a dit hier soir : il va travailler à un programme "pour la suite". Il se prépare mais attention ! Gare à la chute ! 2017 c’est l’Everest de François Bayrou. Premier handicap : il n’avait pas anticipé la victoire de François Fillon. Ça fait des mois qu’il se prépare à ne pas être candidat à la présidentielle. Il est pris par surprise. Deuxième handicap : le coucou Macron s’est installé dans son nid laissé vacant sur la branche du centre et il a commencé à le garnir, avec des ralliements. Troisième handicap : François Bayrou s’il est candidat en sera à sa quatrième présidentielle et risque de se prendre le coup de balai qui a dégagé Nicolas Sarkozy, Cécile Duflot et qui menace François Hollande.. Quatrième handicap, même s’il incarne un centre indépendant, François Bayrou à l’inverse de l’UDI renvoie l’image d’un homme seul, sans troupes, sans élus. Donc oui François Bayrou  a toutes les raisons d’être à nouveau candidat à la présidentielle avec la victoire de François Fillon à la primaire , mais ce sera un candidat malgré lui.