Une mine d'or qui fait débat en Guyane

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'édito économique est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Une mine d'or fait débat en Guyane. Si ce projet serait une aubaine économique pour le territoire d'Outre-mer, les défenseurs de l'environnement s'offusquent.

La réforme du code du Travail n'est pas le seul sujet sensible de la rentrée, pour Emmanuel Macron. Il y a aussi un projet polémique, en Guyane. Celui d'une gigantesque mine d'or, porté par un consortium russo-canadien, le plus grand projet d'extraction d'or jamais proposé en France...

Imaginez un trou de 400 mètres de profondeur sur une longueur de 2 kilomètres et demi en plein cœur de la forêt Amazonienne. Le projet fait bondir les défenseurs de l'environnement. Plus d'une centaine d'organisations nationales et internationales sont mobilisées. Une pétition a déjà recueilli près de 200.000 signatures. Sur place en Guyane, le collectif "OR de question", multiplie les mouvements de contestation depuis des mois. Sauf que ce projet, c'est aussi la promesse de 3.700 emplois, d'une cagnotte de 300 millions d'euros par an de retombées fiscales. Une aubaine pour ce territoire ravagé par la pauvreté. Bref c'est le choix de l'économie ou de l'environnement.

Deux camps s'opposent, donc... Est-ce qu'on sait de quel côté penche Emmanuel Macron ?

Dans son nouveau costume de président non, mais quand il était ministre de l'Economie, oui. Pendant deux ans, il s'est battu pour ce projet, il s'est même rendu sur place, casque de chantier sur la tête. Il voyait dans cette mine l'occasion de relancer l'industrie minière en France. En réalité, selon un gestionnaire de fonds spécialisé dans les mines, il s'agit d'une mine classique qui devrait sortir environ six tonnes d'or par an. C'est correct pas exceptionnel... Pour vous donner une idée, la demande en or est de. 3.500 tonnes par an.

Mais alors d'un point de vue économique, est-ce que c'est réellement rentable de détruire la forêt amazonienne pour six tonnes d'or par an ?

Eh bien tout dépend du cours de l'or. En ce moment il est à 1.200 dollars l'once et à ce prix-là, la mine serait déjà rentable. Mais surtout, selon les spécialistes, tous les indicateurs montrent que le cours de l'or va sans doute plutôt continuer à grimper dans les années qui viennent. Et forcément, la rentabilité de mine grandirait avec. Donc oui, d'un point de vue strictement économique, j’insiste sur le strictement économique, oui ça vaut le coup.

Mais alors, dans son costume de président, que peut choisir Emmanuel Macron ?

Clairement aujourd'hui cette mine d'or c'est un boulet de plomb pour le président. D'autant que Nicolas Hulot s'est battu pendant des années contre le projet. Mais il y a fort à parier que le choix soit plutôt de mettre ça dans les mains d'un débat public au sein de la Commission nationale du débat public. Bref de reporter ça à plus tard. A l'image de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes ou du projet d'enfouissement des déchets nucléaires de Bure.