Un Chinois devient le premier actionnaire de Mercedes

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'édito économique est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Chaque matin, Nicolas Barré fait le point sur une question d'actualité économique.

Tout un symbole : le premier actionnaire de Daimler, l’empire de l’industrie allemande, est désormais chinois

Et quel symbole ! Ce groupe chinois s’appelle Geely, le voilà donc premier actionnaire de la maison mère de Mercedes alors que sa première voiture est sortie de ses usines en 1998, c’est tout récent. Son fondateur, Li Shufu, a 54 ans. Il est fils de riziculteur. Il a commencé dans la vie en parcourant la campagne à vélo en faisant des photos de mariage. Et voilà qu’il mise plus de 7 milliards d’euros dans le fleuron de l’industrie allemande. Il sera d’ailleurs reçu cette semaine à la chancellerie à Berlin.

Son groupe a déjà racheté Volvo

En 2010. Et il l’a d’ailleurs très bien redressé. Mais avec Daimler, Geely, qui veut dire "chanceux" en mandarin, change de catégorie. L’objectif de ce rapprochement germano-chinois, c’est la révolution automobile qui arrive, celle de l’électrique et de la voiture autonome. Officiellement, la maison mère de Mercedes voit l’arrivée de ce nouvel actionnaire d’un bon œil. Mais c’est aussi le signe que le centre de gravité de l’industrie automobile mondiale est en train de basculer vers la Chine. A une vitesse impressionnante, comme la croissance de Geely, désormais numéro un chinois.