Société générale : un nouveau plan de restructuration sévère

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'édito économique est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Chaque matin, Daniel Fortin fait le point sur une question d'actualité économique.

300 agences fermées et 900 emplois supprimés, c’est un nouveau plan de restructuration sévère que prépare la Société Générale en France.

Comme le groupe avait déjà annoncé 2.500 suppressions d’emplois l’an dernier ça fera au total 3.400 postes en moins d’ici à 2020, sans licenciements. À cette date, 15 % des agences auront disparu et surtout, la Société Générale va procéder à une automatisation massive puisque 80 % des tâches que l’on appelle de back office sont concernées, c’est-à-dire le traitement des chèques ou le remplissage des dossiers de crédit, c’est sans doute là que l’annonce est la plus spectaculaire

Mais pourquoi une telle restructuration ?

Frédéric Oudéa, le patron de la Société Générale, explique que c’est ça ou mourir, la révolution numérique va selon lui beaucoup plus vite que prévu. Jusqu’à présent, les banques comptaient sur les départs naturels à la retraite pour automatiser leurs tâches sans trop de casse sociale mais visiblement ça ne suffit pas. Alors on verra si l’attitude volontariste de la Société Générale sera suivie par d’autres banques, pour l’instant les différentes études disent que sur 370.000 emplois dans la banque 25% vont disparaitre dans les dix ans qui viennent, mais ça pourrait aller beaucoup plus vite.